Vampire Knight, le RPG

Venez incarner un élève de la Day Class, humain, distrait mais futé, ou un élève de la Night Class, dont le secret reste toujours entier...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au clair de lune

Aller en bas 
AuteurMessage
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Au clair de lune   Dim 13 Avr - 17:53

C'était un soir de début de printemps, la nuit était calme et tous les élèves de la Day Class avait rejoint leur pavillon... Tous... Non... Yûki Kurosu, la jeune chargée de discipline n'était pas au pavillon du soleil, pas encore en tous cas. Il n'était pas tard et le soir il fallait qu'elle fasse ses rondes tout comme Zero qui devait être quelque part ailleur dans l'académie ou aux allentours. Yûki la nuit n'avait pas l'habitude de sortir de l'enceinte de l'établissement mais elle le faisait parfois pour s'assurer que tout allé vraiment bien ou simplement pour réfléchir et c'était le cas ce soir, elle voulait réfléchir un peu au calme et pour ça elle alla près du lac. Elle s'assit dans l'herbe fraiche et comtempla la lune, elle n'était pas pleine mais elle était quand même très belle. Elle resta ainsi un bon moment, elle ne sur dire combien de temps puis et se leva et marcha le long de la bergue en silence la tête vide, oubliant ses soucis, ses questions et ses troubles. Elle voulait arrêter de penser à Maitre Kaname depuis cette nuit ou elle avait était malade elle ne faisait que penser à lui, elle voyait sans secce son visage quand elle fermait les yeux et pourtant... Et pourtant pour rien au monde elle n'aurait voulut être loin de lui. Il y avait Zero aussi, elle passait beaucoup de temps avec lui, elle l'avait toujours trouvé renfermé et avant elle ne savait pas pourquoi elle pensée que c'était dans la nature du jeune homme maintenant elle comprenait, elle savait enfin pourquoi il portait tant de haine au vampires, c'est parce que l'un d'entre eux l'avait mordu, et pas seulement parce que ce vampire avait tué sa famille.
Alors que la jeune fille continué de marcher le long du lac un brouissement se fit entendre, Yûki se figea tous ses sens aux aguêt, un autres bruit se fit entendre peu après, cette fois elle n'avait pas rêvé. D'un mouvement vif elle s'empara de la lance d'arthémis qu'elle avait toujours sur elle. Elle était prête à toute éventualité, son coeur s'accéléra, elle avait un mauvais présentiment. Elle savai qu'il y a avait quelqu'un resté à savoir qui. La réponse n'allait pas tarder elle en était sur.
En effet la réponse ne se fit pas plus attendre. Surgissant des arbre allentour un vampiresauta en direction de la jeune fille qui bascula à terre son le poid de la créature. Ce n'était pas un vampire de l'académie, ce n'était pas un élève il avait un aspect plus âgée mais elle doutait que ce soit un sang pur ou un aristocrate il n'en avait pas les traits fins, celui-ci était assoiffé de sang sans doute un vampire autrefois humains. Il l'avait prit pour cible cette nuit, pour le moment elle arrivait à l'écarter de son coup grâce à la lance d'arthémis mais la force et le poids du vampire finirait par avoir raison de sa volonté.
La jeune fille poussa un cri de frayeur sentant le souffle de la créature de plus en plus proche de son coup.
_Maitre... Kaname...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Kaname Kuran
Président de la Night Class
Président de la Night Class
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 30
Emploi/loisirs : Président de la Night Class
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Lun 14 Avr - 20:48

Le maître vampirique avait traversé au crépuscule l'allée de pierres blanches, progressant pour s'éloigner du pavillon de la lune pour rejoindre celui en lequel il retrouverait ces cours nocturnes. Au cœur de ces congénères, bien que sa silhouette lointaine se dérobait à lui, son regard lui demeura posé sur elle. Comme chaque soirs, elle s'évertuait à repousser l'hystérie grandissante de élèves féminines de la Day Class. Son acharnement ne faiblissait pas, mais il sembla que ce yeux rubis insistant sur la jeune fille déplu fortement à Zero. Mais ce n'était pas Kiryuu qui allait ainsi dicter les actes du vampire, il y avait une certaine hostilité en lui depuis la première fois qu'il s'était vu. Cette haine pour les vampires, alors que lui même était amené à s'éveiller à une bestialité avide de sang. Il croisa son regard s'y attarda avec la lueur enflammé du rouge de ses pupilles. Son visage lui demeura de marbre avant qu'il quittait le chemin des deux chargées de discipline. Chaque fois, Zero tentait d'éloigner Yuki de lui un peu plus. Mais s'il était encore en vie, c'était pour une raison bien précise. Mais d'un certain côté, lui il pouvait demeurer aurpès d'elle chaque instant contrairement à lui.

Ce soir là, Kaname avait comme toujours suivit les tâches monotones rattachés à son statut, il avait suivit les cours comme il le devait. Pourtant, son attention était un peu ébranlé par une jeune fille qui jamais ne quittait ses pensées. Mais les aléas de son esprit n'étaient pas sereines mais encore emplit de tristesse, non il y avait un mauvais pressentiment grandissant qui le rongeait tant qu'il ne pouvait occulter les murmures de son présage. Levant son regard rubis vers les alentours sombres, il vint se perdre en la danse féerique des pétales d'un Sakura.

Mais son cœur vint émettre un battement des plus poignant alors que son regard se mit à étinceler....Un vampire, non un de ces vampires noble de sang, de chair et d'esprit .Non, c'était un être devenu bestial et dont toute raison avait quitté un esprit dément. D'autre vampire de haute classe pressentirent eu aussi cette présence, mais Kaname ne releva calmement.

" Il n'est pas nécessaire que vous me suivez. Je me chargerais seul de cet intrus, veuillez tous demeurez en la salle de classe"


Le ton de Kaname était sans réplique, et refuser d'obier à son ordre même dans les intentions les plus honorables n'auraient jamais été acceptable à ses yeux. Toutes les silhouettes s'éteignirent donc, une seule deux d'entres elle hésitaient...Ruka, mais un regard de Kaname fit baisser le sien et elle se pliait à son ordre comme les autres.Takuma croisa d'un sourire aimable les pupilles de Kaname, mais ce dernier lui influa que tout irait bien. De telle sorte, que son ami fidèle ne détourna pas ses directives.

"Je vous prie de m'excuser professeur...Mais il serait dangereux de laisser un...Vampire aussi dément se déplacer dans l'académie..."

Il se retira donc avec calme, mais ses pas redoublèrent de vitesse. Il parcouru les longs couloirs sombres avant de parvenir en la brise douce d'un printemps naissant et paisible. Paisible? Mais pourtant ce désir d'un cœur éteint, cette emprise impossible à repousser, venait corrompre la splendeur de étoiles. Son regard vint parcourir les alentours avant qu'il ne se laisse guider par cette sensation,la course le menant droit au prédateur. Il progressa alors tel le vent parmi les feuillages frissonnant, la vitesse de sa caresse faisant s'incliner la végétation aux alentours...C'est alors que son regard devint d'un écarlate effrayant lorsqu'il entendu une voix si familière résonnait dans un cri de d"détresse. Sa vision étincelait sur ce vampire indigne se penchait sur le corps tremblant de la jeune fille. Le sang pur s'approcha dans une vitesse vertigineuse, mais dans un silence des plus fin. Sa main dans un geste vif vint se posé sur son omoplate, avant qu'elle ne le transperce aussi redoutable qu'une lame. Le printemps est une saison douce, les pluie amènent certaines notes mélodieuses. Mais dans l'axe de colère que ressentait le vampire, il changea du tout au tout et cet apparat tendre devint aussi terrifiant que les Terres Infernales. Comment pouvait il s'attaquer à Yuki,? Cette précieuse jeune fille que Kaname désirait plus que tout protéger en la chaleur de ses bras? Cette chaleur qu'il désirait lui offrir sans pouvoir s'y perdre...

"Comment oses tu....vampire déplorable de la pire espèce!"

Kaname atteignit le cœur du vampire déchiré par cette blessure, secoué par des battements aussi avides que son désir de sang, alors que son corps était voilement percuté par des spasmes. Son regard vint se poser sur ceux de Kaname. C'était une audace de trop, tout comme son sourire carnassier...Mais lorsque Kaname s'empara de son cœur, il le serra étroitement dans sa poigne, le visage de cette créature indigne se déforma sous le joug d'une douleur insoutenable. Il le garda un faible instant dans sa main, suspendant le chasseur devenue proie entre la vie et la mort.

"Tu vas amèrement regretter ton acte...Cela te fera définitivement passer l'envie de recommencer."

Il retira sa main dans un geste vif, l'organe battant et chaud dans son main droite. Le vampire suffoqua pour s'écrouler. Il allait tombait sur le silhouette de la jeune fille mais dans un geste vif, Kaname dévia ce corps à même de s'éteindre comem son âme. Il heurta donc le sol au pied du maître vampirique. Alors que cette brise douce et légère était devenu aussi tortueuse qu'une violente rafale, l'effluve sanglante s'échappait de son corps pour le laisser vide et sans vie. Il se crispa un instant avant que son cadavre de soit marqué par les caractéristiques de sa mort. Sa main droite était imprégnée du sang de la victime gisant prêt de lui. Son uniforme de la Night Class habituellement immaculé était à présent baigné d'un rubis étincellatn. Le vent redevint plus calme, alors qu'il s'agenouilla face à la jeune fille, il glissa sa main gauche le long de son bras avant de la tirer vers lui. Il ramena le jeune fille contre son cœur, la serrant avec une expression douloureuse...


"Yuki....est ce que ça va...?"

Il lui releva la visage et descendit sa main dans son cou, fort heureusement elle n'avait aucune marque...

"Tu n'es pas blessée?"

Il la serra de nouveau contre lui, alors que la brise sifflait dans les feuillages des arbres, se frayant un espace entre leur bois épais et torturé par les années. L'air venait caresser la surface noire et limpide du lac paisible. la Nature avait été complice de l'acte de vampirique, mais elle n'avait hurlé que lorsque la colère de Kaname était venue la violenté. Son visage inquiet exprimait une certaine douleur...

"C'est pour cette raison que je tremble lorsque mon regard ne peut plus se poser sur toi"

[i]Une fois encore, une nouvelle nuit était venue rappeler d'anciens souvenirs...

_________________
"Oui...Fuis Yûki...Tu me rends cruel..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Mar 15 Avr - 0:31

Yûki luttait toujours contre le vampire qui était en train de l'agresser et elle n'arrivait toujours pas à le repousser même avec l'aide de la lance d'Arthémis. N'était-elle donc même pas capable de se protéger elle-même? Elle avait l'impression d'être revenu dix ans en arrière, de se retrouver une nouvelle fois face au vampire qui l'avait attaqué ce soir de neige. Mais ce soir là Kaname était arrivé pour la sauver, alors que là le vampire était en cours dans le bâtiment principal de l'académie, il ne viendrait sans doute pas la sauver, d'ailleurs il ne devait même pas savoir qu'elle était ainsi en danger, attaquée par un vampire assoiffé de sang. Comment pourrait-il le savoir? Elle se sentait tellement impuissante face aux vampires, elle avait ressentie une sensation similaire face à Aidô le soir où il avait gouté son sang, là aussi elle avait été incapable de le repousser alors que celui-ci perdant toute retenue avait dévoilé son secret devant deux élèves de la Day Class et qu'il avait faillit planter ses crocs dans le cou si fragile de la jeune chargée de discipline. Cette fois encore il avait fallut qu'on la sauve des griffes d'un vampire et c'était Zero qui s'en était chargé.

Le souffle de son assaillant était de plus en plus proche de son cou alors qu'elle perdait petit à petit des forces ne pouvant lutter contre la puissance de son adversaire et puis soudain il s'arrêta sans que rien ne le laisse présager le vampire arrêta son geste. Le jeune fille ne voyait pas ce qu'il se passait son champ de vision était accaparée par son adversaire immobile devant elle, alors que celui-ci n'exerçait plus de pression sur la lance d'Arthémis, elle le repoussa lègérement quand elle entendit une voix qu'elle avait cru ne plus jamais entendre.

"Comment oses tu....vampire déplorable de la pire éspèce!"

Kaname encore une fois était venue à son secours, elle ne savait pas comment il avait sut qu'elle était en danger, la seule chose qu'elle savait c'est qu'il était là, et qu'une fois encore il l'a sauvée des griffes d'une vampire comme il y a dix ans, à cette instant elle avait vraiment l'impression de se retrouver comme la petite fille seule et apeurée au milieu d'une plaine enneigée. Le corps du vampire fut prit de spasmes et de convulsions, alors que son regard rubis se posa sur celui écarlate du maitre Vampirique qui avait une expression que la jeune fille ne lui avait jamais vue. De la colère elle en était certaine, ce vampire avait fait entrée Kaname dans une rage terrifiante. Alors qu'il avait l'audace de défier le sang pur de son regard et de son sourire horrible son visage de déforma alors sans doute dut à une douleur que la jeune chargée de discipline ne pouvait imaginer.

"Tu vas amèrement regretter ton acte...Cela te fera définitivement passer l'envie de recommencer."

Kaname retira alors sa mains du corps de son ennemis arrachant à son corps son coeur encore chaud et battant. Le jeune fille ne put alors retenir un cri de surprise devant une telle scène, son coeur à elle n'était pas loin de lâcher sous toutes ses émotions. C'est alors que le corps inerte et maintenant sans vie de son assaillant allait s'écrouler sur elle, le maitre vampirique le dévia d'un geste pour qu'il s'écrase à ses pieds tel un vulgaire insecte qu'il aurait abattue sans aucuns remords, et c'est ce qu'il avait fait. Pendant un instant plus rien de bougea seul le vent montrait que le temps ne s'était pas arrêté. Le sang de la victime se répendait sur le sol fuyant le corps du vampire comme de l'eau s'échappant d'une bouteille que l'on aurait renversé. Yûki pouvait maintenant voir clairement son sauveur. Le maitre vampirique était bien là devant elle une nouvelle fois recouvert du sang d'un autre vampire qu'il avait fait couler pour la sauver d'une mort imminente. Alors que le vent se calmait Kaname s'agenouilla près de la jeune fille la saisissant fermement mais sans brutalité par le bras avant de l'attirer contre lui, la frêle jeune fille avait abandonné sur le sol la lance d'Arthémis et avait laisser Kaname la ramener ainsi contre son coeur, elle se blottit dans ses bras et tout le stress et la peur qu'elle avait accumulé se libéra d'un seul coup alors que la jeune fille laissait ses larmes couler le long de ses joues.

"Yuki....est ce que ça va...?"

_Je...J'ai eu si peur... Maitre Kaname...

Elle s'agrippa un peu plus à lui alors qu'il faisait glisser une de ses mains protectrices dans son cou sans doute pour s'assurer qu'elle n'avait rien. Il n'y trouva aucune trace d'une éventuelle morsure par le vampire qui l'avait attaquée par contre ses doigts effleurèrent une autre trace de morsure, trace laissée par Zero qui une nouvelle fois l'avait mordu pour étancher sa soif de sang. La jeune chargée de discipline eut un frisson quand Kaname effleura cette cicatrice de ses doigts fins.

"Tu n'es pas blessée?"

_Non... Non, je... Je n'ai rien...

Elle ferma les yeux un instant quand il la serra contre lui, appréciant ce réconfort après la frayeur qu'elle venait d'avoir. Pour rien au monde elle n'aurait quitté les bras du vampire, comme si le cauchemar allait recommencer s'il s'éloignait. Le vent sifflait dans le silence de la nuit rompant à lui seul le silence nocturne et faisant onduler la surface du lac. La jeune fille prit une des mains de Kaname dans la sien et la serra fort.

"C'est pour cette raison que je tremble lorsque mon regard ne peut plus se poser sur toi"

_Maitre Kaname... Je... Je veux rester avec toi... Je veux pas encore me retrouver seule... J'ai peur...

Yûki s'avait très bien que ce n'était pas raisonnable ce qu'elle disait là mais c'était la stricte vérité, pour la première fois depuis qu'elle connaissait le vampire elle osait dire franchement à Kaname qu'elle désirait rester avec lui, elle lui avait déjà dit qu'elle ne voulait pas le quitté mais cette fois c'était différent, elle était vraiment effrayé à l'idée de ne pas être à ses côtés, car pour la première fois elle se rendait réellement compte de son impuissance face aux vampires et lui seul pouvait la protéger.

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Kaname Kuran
Président de la Night Class
Président de la Night Class
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 30
Emploi/loisirs : Président de la Night Class
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Mar 15 Avr - 20:08

Ce cœur battant à tout rompre, Kaname l'avait aussitôt relâché pour qu'il retombe lourdement sur sol, afin de s'éprendre de sa précieuse Yuki. Elle avait du ressentir une certaine frayeur face à son attitude, car il n'avait pas été clément envers ce vampire de bas espèce. Mais 'il agissait ainsi, c'était pour la protéger...et rien d'autre.

Je...J'ai eu si peur... Maitre Kaname...


Cette seule chaleur qu'il lui témoignait, venait exprimer ses paroles silencieuse "à présent je suis aurpès de toi".
Il ne resserra que plus fort son étreinte à cette voix faible et secoué par des sanglots, mais lorsque ses mains avaient parcourus son cou aucune marque n'avait été faite par cet insecte. Mais sous la caresse de ses doigts, il sentit une autre cicatrice qui fit vaciller son regard en un flamboiement déployé. Kiriyuu, s'il vivait encore c'est parce que Kaname le lui permettait mais aussi car il ne voulait pas perdre cette jeune fille. Il percevait en elle une confusion de sentiment pour celui ci, d'un certain côté cela pouvait l'amener à le blesser mais il ferait silence sur cette émanation là. D'un certain côté, il enviait Zero de pouvoir demeurer auprès d'elle chaque instant! Mais lui, il ne pouvait commettre un tel acte, non sinon elle sombrerait en les ténèbres. Kaname ne voulait pas effacé sa chaleur, si bien qu'il demeurerait en son ombre. Même s'il avouait que cette idée n'était pas étrangère à son esprit, il ne le ferait pas...Kiriyuu lui était redevable et en étant en vie, il pourrait veiller sur Yuki alors que lui même ne pourrait le faire à cause de sa Nature Vampirique Elle se serra plus fortement contre lui, si bien que Kaname pu découper chacun de ses battements de cœur malgré son pouls rapide. Ils les ressentaient contre sa peau, et malgré toute la retenue qu'il s'imposait il ne put que désirer les apaiser pour que la jeune fille chasse cette peur effroyable. Elle frissonna, il retira donc sa main de cette marque causé par Zero..



Il vint caresser son visage pour recueillir les larmes versés, regardant son visage avant qu'il ne cède de nouveau à vouloir lui témoigner son dévouement, son entière protection par ce seul geste. Les mots sont doux lorsqu'ils sont évoqués sans entrave, mais les gestes le sont plus par le silence de l'ivresse de l'instant vécu! Il fut surprit de ressentir ses mains se glisser sur les siennes, avant qu'elle ne les presse fortement au cœur de ses paumes...Ses mains étaient si chaudes comparées au siennes. C'était comme si l'incarnation du printemps tentait de saisir la glace redoutable et impénétrable.
Pourtant, il y avait de la douceur en Kaname...Et seule Yuki en recevait les rayons argentées caressants.


Maitre Kaname... Je... Je veux rester avec toi... Je veux pas encore me retrouver seule... J'ai peur...

Il était étrange comme cela le blessait malgré lui, le fait qu'elle l'appelait "Maître". Connaissant Yuki, il percevait parfaitement là le témoignage de son respect depuis ce jour précis, mais pourtant...Il avait l'impression qu'elle dressait sans s'en apercevoir des barrières entre eux. Il ne voulait pas qu'elle le nomme comme ces congénères, ce n'était pas du respect comme ceux ci qu'il attendait d'elle. Mais c'était inconscient de formuler ce vœux silencieux n'est il pas? Il passa sa main dans ses cheveux, lui relevant le visage pour croiser son regard. Ces éclats noisette teinté d'une légère couleur rubis, ses pupilles brillante et inondées de larmes...Pourquoi autant de tristesse alors qu'il souhaitait les emplir de gaité et de joie, quitte à devoir se sacrifier lui même. Car pour cette seule personne, il était prêt à endurer quoi que ce fut, quel que soit l'ampleur de ses actes ou des sentiments. Il se doutait bien qu'elle ne lui reviendrait jamais...

"Si seulement...je pouvais te garder auprès de moi. Mais je ne peux que veiller comme je le fais jusqu'à présent....Pardonnes moi Yuki"

Les mains du vampire vinrent entouré le corps tremblant de Yuki, cette étreinte était celle d'un être protecteur, semblable à des ailes blanches qui tentent de recueillir et dissiper la peur saisissante d'un cœur fragile. Il vint poser sa tête sur son épaule, son regard clos sur les alentours venteux et sombres...Le seul murmure était celui du sang qui s'écoulait tristement sur le sol, l'émeraude de la pelouse étant voilement tacheté par le rubis du nectar du non vivants. C'est pour cela, qu'il permettait que Kiriyu survive...Pour pouvoir la protéger quand son absence faisait défaut, pourtant il aurait souhaité ne jamais être éloigné d'elle. Surtout que cette dernière sacrifié son sang pour ce jeune homme...Comment demeurer impassible?

Elle était effrayé loin de lui? Mais ne l'était elle pas lorsqu'elle percevait l'étendue de ses pouvoirs et sa nature dans toute sa cruauté? Après tout, lui aussi avait été tenté de laisser ses crocs pénétrés la chair de son cou lorsqu'elle s'était jadis endormis...Il ne se maitrisait plus, fort heureusement sa raison avait su le retenir a temps. Jamais il ne se serait pardonné un acte aussi méprisable. Etait il véritablement capable de la protéger autant qu'il le souhaitait? Fort heureusement la jeune fille était sauve, chamboulée mais sauve. Il tentait du mieux que le pouvait la froideur de son âme, chasser les spasmes de sa silhouette fine contre lui.

"Je ne peux pas rester de glace alors que je sais que tu te mets en péril....Ta gentillesse risque de te faire défaut"

Il avait laissé échappé cela en caressant la marque laissé par les crocs de Zero, il n'attendait aucune réponse de sa part. Il se doutait bien qu'elle aurait préféré qu'il ne les voit pas, mais pourtant cette nuit fatidique, cette odeur de sang si familière ne lui avait pas échappé.

_________________
"Oui...Fuis Yûki...Tu me rends cruel..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Ven 18 Avr - 17:56

De la peur, pendant un instant Yûki avait ressentit de la peur en voyant avec quelle cruautée Kaname avait tué ce vampire en lui arrachant le coeur et en lui hotant ainsi la vie, mais ce sentiment de peur ne dura que quelques instants très courts, il fut bien vite remplacé par un autre sentiment bien loin de la peur, ce sentiment était du réconfort, dès que Kaname la prit dans ses bras c'est ce sentiment là qui l'envahit. Comment avait-elle put avoir peur de lui même un instant? Lui qui était son sauveur, s'il avait été aussi cruel c'était pour la sauver, c'était pour son bien.

Maintenant qu'il était là, qu'il était présent à ses côtés, elle se sentait tellement mieux , elle ne craignait plus rien, car dans ses bras plus rien ne pouvait lui arriver.
L'étreinte du vampire se fit plus forte mais Yûki s'en fichait, au contraire elle ne se sentait bien que dans les bras du maitre vampirique. Quand Kaname passa ses doigts sur son cou effleurant de ses fins doigts les deux petites cicatrices laissées par les canines de Zero, la jeune fille baissa les yeux n'osant pas regarder le vampire ayant peur de ce qu'elle pourrait voir dans le regard de celui-ci. Ele avait peur d'y voir de la colère ou des reproches, elle doutait de certaines choses depuis qu'elle avait eut une conversation avec Aidô sur le lien qui l'unissait elle et Kaname. Un jour qu'elle c'était rendue au pavillon de la Lune pour y voir Kaname, elle y avait croisé à la place Aidô qui avait apprit de la bouche de la jeune chargée de discipline que le lien qui l'unissait à Kaname était le fait que celui-ci lui avait sauvé la vie quand elle n'était qu'une enfant. Aidô lui révella alors qu'elle appartenait à Kaname, celui-ci lui ayant sauvé la vie elle ne devait laisser personne d'autre boire son sang, seul le maitre vampirique avait le droit de planter ses canines dans le cou de la jeune fille, elle lui appartenait. Yûki avait été troublé par les paroles du vampire bien que Kaname qui était arrivé après cela avait assuré qu'il n'avait jamais désiré planter ses canines dans le cou de la jeune fille. Elle ne savait quoi penser de l'histoire d'Aidô, est-ce la vérité? En tous cas si en effet ce qu'il lui avait dit était la vérité alors elle n'avait pas le droit de faire ce qu'elle faissait pour sauver Zero de la mort, mais elle ne pouvait pas laisser son ami mourir, elle ne voulait pas. Mais Yûki se rendait compte à quel point il y avait des différences entre les deux hommes, l'un pouvait vivre chaque jour à ses côtés et boire à son cou alors que l'autre était condamné à la regarder de loin.


Kaname retira ses doigts du cou de la jeune fille pour les faire remonter vers son visage et y effacer les larmes qui y avaient coulé. Ce simple geste, il l'avait fait avec une infini douceur, il enveloppait la jeune fille de tant d'attention et il la protégeait tellement qu'elle avait l'impression d'être une fragile poupée de porcelaine que l'on pouvait briser à tous moments, et toutes les attentions qu'il lui témoignait, elle avait l'impression aussi que c'était pour ne pas la briser, mais Yûki trouvait tout cela touchant de la part de Kaname. Ni l'un ni l'autre ne disaient plus un mot comme s'ils n'avaient pas besoin de parler pour se comprendre, et c'était le cas, ils se connaissaient depuis tellement longtemps que les mots n'étaient plus toujours nécessaire l'un à l'autre pour qu'ils se comprennent, le simple fait qu'ils se regardent dans les yeux pouvaient suffir pour qu'ils sachent chacun ce qu'ils voulaient l'un et l'autre, même s'il avait toujours été dure à la jeune fille de savoir tout ce que pensait le vampire, elle n'avait jamais réussit à découvrir les plus profonds sentiments qu'il avait pour elle, d'ailleurs peut-être ne cherchait-elle pas à les découvrir, mais en tous cas la douceur qu'il lui témoignait elle la ressentait parfaitement, et cette douceur était là rien que pour elle, pour la rendre heureuse et pour personne d'autre.

Depuis qu'elle était entrée à l'académie Cross avec Zero pour continuer ses études, et donc depuis qu'elle était devenue chargée de discipline Yûki avait prit l'habitude d'appeller Kaname "Maitre Kaname" pour deux raisons, la première et la plus évidente était bien sûr pour lui témoigner tout son respect, car il était pour elle l'une des personnes les plus importantes, et la seconde raison était ses camarades féminines de la Day Class, en particuliers celles qui avait craqué sur Kaname, celle-ci ne supportaient pas de voir que Yûki était aussi proche du président de la Night Class et elles n'avaient pas hésité à le lui faire sentir, plusieures fois la jeune fille avait eut à subir leur foudre, et en agissant comme elle le faisait avec Kaname elle se protégeait autant que possible d'elles. Mais par la même occassion elle dressait véritablement une barrière entre elle et le vampire, elle le savait et elle le regrettait car ce qu'elle voulait en réalité c'était se rapprocher de lui et pas s'en éloigner. Kaname passa une mains délicate dans la cheveulure de la jeune fille et lui souleva le visage, leurs yeux se croisèrent alors et un instant Yûki se perdit dans le rubis de son regard si doux, si tendre qu'elle aimait tant, les yeux du vampire hypnotisaient la jeune fille et elle était toujours autant attirée par ce regard.


"Si seulement...je pouvais te garder auprès de moi. Mais je ne peux que veiller comme je le fais jusqu'à présent....Pardonnes moi Yuki"

_Je... Oui je sais... Mais, c'est pas juste... C'est pas juste... Moi tout ce que je veux c'est être avec toi à tes côtés et je n'en ai même pas le droit...

Ces paroles était folies, elle le savait très bien qu'elle ne pourrait jamais vivre aux côtés de Kaname et qu'elle ne pouvait rien y faire mais elle en avait assez de mentir, de mentir à elle-même et aux autres. La vie était cruelle avec elle, oui très cruelle. Parfois elle voudrait que tout ça soit différent, qu'il n'y est pas de Night Class et de Day Class qu'ils soient tous dans le même monde, mais c'était un rêve impossible, jamais leur deux mondes ne pourraient être réunit, c'était dans la nature même des choses qu'ils soient séparés, comment un vampire pourrait-il vivre parmis des humains sans être tenté de les vider de leur sang? Quand les bras protecteurs du maitre Vampirique virent entourer le corps fragile de la jeune fille celle-ci resta un instant surprise par ce geste, et pendant quelques secondes elle ne bougea plus, puis après quelques instants doucement et avec douceur elle étreignit à son tour Kaname. Leur deux corps étaient ainsi enlacés et le vampire avait déposé sa tête sur l'épaule de la jeune fille. A cet instant Yûki avait oublié le monde qui l'entourrait, elle avait même oublié le corps sans vie du vampire qui gissait à leurs pieds, et même Zero, lui aussi elle l'avait oublié alors que d'habitude les deux cicatrices de son cou se chargeaient de lui rappeler le souvenir du jeune homme, mais là non, rien, absolument rien.

Si Zero les avaient vu à cet instant la jeune fille était persuadée qu'il l'aurait mal prit, mais bien que parfois les pouvoirs du vampire, bien qu'elle ne les connaissait pas vraiment, l'effrayés un peu c'est là qu'elle était le plus en sécurité, dans ses bras. Kaname le lui avait lui-même dit, le soir de l'anniversaire de Takuma. Elle et Zero étaient allés au pavillon de la Lune, ils avaient été invité et Kaname avait fait s'assoir la jeune fille près de lui en lui disant que c'était près de lui qu'elle était le plus en sécurité, et bien que sur l'instant elle avait été gêné d'être aussi proche du président de la Night Class devant autant de monde, elle savait qu'il avait raison, ça avait toujours été le cas. L'anniversaire du vice-président de la Night Class n'était pas le seul exemple, la fin d'après-midi quant elle était sortie en ville pour aller à sa rencontre le jour où elle savait qu'il devait venir leur rendre visite, sans trop le savoir la jeune fille avait croisé le chemin d'un vampire qui avait commencé à s'approcher de la petite fille qui était seule, mais avant qu'il n'arrive à sa hauteur Kaname était apparut derrière Yûki et le regard qu'il avait lancé au vampire avait été sans répliques possibles.

"Je ne peux pas rester de glace alors que je sais que tu te mets en péril....Ta gentillesse risque de te faire défaut"

_Je... Je ne suis pas si gentille que ça...

Parfois elle avait l'impression de se mettre en danger juste pour qu'il vienne à son secour mais ça jamais elle ne lui dirait, il n'aurait pas apprécié, en plus elle ne le faisait pas exprès, ce n'était pas sa faute si son sang attiré autant les vampires, elle ne savait même pas quelle en était la raison. Par contre Yûki ne comprenait pas pourquoi il disait que sa gentillesse allait peut-être lui faire défaut un jour. Quant il éffleura une nouvelle fois les marques laissées par les crocs de Zero cependant elle crut comprendre ce qu'il voulait dire. De nouveau elle détourna son regard se sentant encore une fois coupable de ses actes.

_Pardon... Kaname...

C'était la première fois depuis bien longtemps qu'elle l'appelait par son prénom sans rajouter le "Maitre" et elle s'en était à peine rendue compte c'était venue naturellement ainsi.

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Kaname Kuran
Président de la Night Class
Président de la Night Class
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 30
Emploi/loisirs : Président de la Night Class
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Dim 27 Avr - 16:26

Le temps si doux de ce nouveau printemps, avait un peu sombré comme réceptif aux évènements de cette soirée...La lune habituellement si claire dans ses tonalités argentés était devenu écarlate. Etait en souvenir du sang qui avait faillit être violé, ou bien un mauvais présage sanglant? Son destin en tant que vampire ne pourrait jamais s'écarter de l'ombre, bien qu'il marchait côté à côté leur mains liés...Jamais il ne pourrait s'unir comme il le souhaiterait. Ce fil indistinct d'un futur flou ne pourrait jamais se sceller définitivement,t il y aurait toujours la fragilité causé par leur nature si éloignée. Avait elle était si effrayé que cela? Cet soudain axe de surprise en un cri d'angoisse en était la preuve incontestable....Cette même nuit en était elle le reflet, sauf que le miroir les renvoyait en une saison plus chaude qui venait faire fondre la glace redoutable d'un hiver impitoyable. Les flocons avaient cédé la place à une danse plus douce, celle des cerisiers en fleurs qui paraissait rougir avec autant de désir que les effluves sanglantes...Tel un vampire s'adonnait il à l'absorption de ce nectar maudit? Quoi qu'il en fut, ce n'était plus l'enfant qu'il avait découvert cette nuit là qui tremblait, non c'était la jeune fille si précieuse qu'il dont il tentait de faire cesser la moindre trace de trouble par sa présence. Alors que sa voix s'élevait de nouveau, il avait plongé son regard en le sien..

Je... Oui je sais... Mais, c'est pas juste... C'est pas juste... Moi tout ce que je veux c'est être avec toi à tes côté et je n'en ai même pas le droit...

Pas le droit? Une vie sans entrave n'est que plus douce...Mais qu'en est il lorsque son éternité nous oblige à nous plier à des règles si cruelles? Nous devons donc nous employé à suivre de chemin semé d'embuche jusqu'au dernier souffle. Si tentait que cette délivrance daigne ne pas tarder à vous étreindre. En effet, l'injustice et la fatalité se risquait à éloigner sa précieuse Yuki . Ce n'était pas très correct et sage de vouloir ainsi repoussé de telles limites, lui qui était si droit d'esprit voyait tout son bon sens s'évaporer lorsqu'il croisait son regard. Il était capable de n'importe que acte, quel crime, quel violence même envers lui même pour la préserver des outrages et des ravages d'un vécu mortel. Elle était bien la seule à percevoir ainsi ses plus profondes faiblesses, voilà pourquoi il s'était permis de s'abandonner contre elle. Son souffle était calme, tout comme les battements de son cœur...Pourtant, tant de contrôle le menait à s'effondrer en la prunelle écarlate de son regard si triste. Elle avait hésité longtemps. Il s'attendait à ce qu'elle se dérobe de ces bras comme à chaque fois auparavant. Mais étrangement il avait ressentit ses mains se glisser autour de son corps vampirique, pour le serrer que plus fortement...

Comment pouvait il abstenir un ressentiment d'éclore alors qu'il ressentait profondément la marque des crocs de Zero peser sur la peau blanche de Yuki?

Je... Je ne suis pas si gentille que ça...

Elle se méprenait...Sa gentillesse n'avait aucune limite, elle les repoussaient bien plus que ne lui permettait ses forces. Elle allait jusqu'à devenir fébrile, cela risquait de la détruire... La raison de Zero ne demeurerait pas éternellement sauve, un jour ou l'aurte il basculerait comme toutes les basses espèces vampiriques atteint d'une telle soif maladive. Il avait une dette envers la jeune fille pour s'être abreuvé de son sang, voilà pourquoi ce "pion" sur l'échiquier prenait place. Pour protéger cette jeune fille mieux qu'il ne le pouvait certainement, car il avait la possibilité de ne pas se dérober sous les rayons d'un soleil cruel et amer. Mais ce temps là, ne serait pas éternel...Il n'admettrait pas qu'en parvenant jusqu'à la dernière étape il n'emporta la jeune fille en l'ombre avec lui.

Pardon... Kaname...

Alors qu'elle évoquait son nom sans émettre les contraintes des convenances, il laissa glisser sa tête au creux de son cou. Depuis combien de temps ne l'avait elle pas simplement nommé "Kaname"? Celui lui rappelait les souvenirs d'antan. Il se souvenait de cette petite fille si mgnonne, qui lui souriait tout simplement... S'il était possible de rendre plus intense un tel échange, Kaname venait d'en faire resplendir cet acte de douceur infime. Elle ressentait une profonde culpabilité, que ce soit son cœur comme son enveloppe charnelle mais encore l'effondrement de son âme tout le lui soufflait.

"Yuki...Tout ce que je veux, c'est te protéger, et je ne peux pas ne rien
ressentir....Alors que je sais que ses crocs ont pénétrés ta chair"


Alors qu'il désirait l'abriter à tout ce qui pourrait lui évoquer ce lourd passé pourtant entrecroisés d'une absence de souvenir. Alors qu'il souhaitait qu'elle en soit pas blessé, elle offrait son sang à Zero...Comment parvenait il à fermer les yeux là dessus, alors que la fragrance de son sang parsemait les alentours ces nuits noires là.

"Pourquoi ce silence...Alors qu'il n'existait pas entre nous autrefois...Qu'est ce qui a changé?"

_________________
"Oui...Fuis Yûki...Tu me rends cruel..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Lun 5 Mai - 5:47

Yûki était redevenue calme comme à son habitude, son cœur ne battait pour à tout rompre, elle ne ressentait plus de stress ni d'angoisse, juste quelques relent de tristesse, elle ne souhaitait pas être loin du vampire et pourtant de part leur nature si différente jamais elle ne pourrait passer autant de temps qu'elle le souhaitait avec lui. Cette pensée hantait son esprit perpétuellement ne voulant pas disparaitre et l'emplissant de tristesse à chaque fois qu'elle se trouvait près de lui. Pourtant elle souhaitait toujours être auprès de lui ce qui l'emplissait de joie et ses deux sentiments contradictoire la tiraillaient ne lui laissant aucun moments de répit. Pourtant elle ne voulait pas montrer sa tristesse au vampire car après il s'inquiétait pour elle et ce n'était pas ce qu'elle voulait, elle voulait passer de bons moment avec lui car les souvenirs de ces instants étaient des trésors pour la jeune chargée de discipline. Elle resta silencieux n'osant plus dire mot et préférant attendre que le maitre vampirique prenne lui même la parole, elle ne savait pas comment il allait prendre ses paroles et elle craignait de l'entendre lui faire un quelconque reproche. Elle ne le regarda pas dans les yeux pendant un moment reportant son attention sur les cerisiers alentour dont quelques fleurs se détachaient de leur branche et dansaient dans les airs sous la lumière de la lune qui leur donnaient des couleurs féériques.

Yûki sentit une brulure familière se réveiller dans son cou alors qu'elle continuait de culpabiliser à l'idée que Kaname ait vu les marques des crocs de Zero dans son cou, elle ne savait quoi penser quand à la réaction du maitre vampirique et elle n'osait lui demander si ce qu'Aidô lui avait dit était vrai, mais ça lui brulait les lèvres.

Yûki savait très bien qu'il y avait une part d'ombre en elle, cette part qui l'attirait de plus en plus vers le vampire et qui lui faisait faire des choses qu'elle savait très bien qu'elle ne devait pas faire. Pourquoi se mettait-elle en danger juste pour le voir ? Cela n'était-il pas mauvais ? Si sans doute pourtant elle le faisait, le désir de revoir encore et toujours le maitre vampirique était trop forte pour qu'elle puisse le retenir, elle ne pouvait s'en empêcher. Et puis le fait qu'elle laisse faire Zero ainsi, qu'elle le laisse planter ses crocs dans sa chair, pour certains cela signifiait qu'elle voulait le sauver si s'était en son pouvoir et s'était effectivement le cas au départ s'était bel et bien son intention mais depuis la révélation d'Aidô elle aurait du arrêter et pourtant elle continuait et elle savait que cela pouvait faire du mal à cette homme qu'elle aimait tant: au maitre vampirique. Elle s'en voulait mais elle ne pouvait pas arrêter: est-ce de la gentillesse ou de l'égoïsme? Peut-être les deux elle ne savait quoi répondre à cela.

Elle se rendit compte qu'elle venait simplement de l'appeler Kaname quand celui-ci laissa glisser sa tête au creux de son cou, bizarrement elle n'en frissonna pas pourtant il aurait très bien put la mordre mais contrairement au fait qu'elle avait une certaine appréhension quand Zero allait la mordre ce n'était pas le cas avec Kaname. Il pouvait bien là mordre ici et maintenant elle n'avait pas peur, si c'était lui alors tout irait bien elle était prête à devenir vampire si c'était pour lui, si c'était lui qui la faisait devenir ainsi. Pourquoi avoir peur de la personne que l'on aime ? Elle sentait le souffle du vampire contre sa peau, un souffle chaud et léger, un tas de souvenir lui revenait en mémoire comme le nombre de fois ou quand elle le voyait elle lui sautait dans les bras en prononçant son nom. Elle eut un léger sourire sentant petit à petit les barrières dressées entre eux par le temps s'affaiblir et se fissurer à la faveur de cette douce nuit qui n'en était qu'à son début.

"Yuki...Tout ce que je veux, c'est te protéger, et je ne peux pas ne rien
ressentir....Alors que je sais que ses crocs ont pénétrés ta chair"


_Je... Je sais mais... Je, Je ne peux pas ne rien faire... Zero est... Il est comme mon frère!

Elle connaissait Zero depuis des années est depuis le jour où ils s'était rencontré ils avaient toujours vécut l'un à côté de l'autre malgré le fait qu'elle aimait les vampires et que lui les haïssait. Il avait toujours était là alors que l'absence de Kaname pesait sur son cœur, il l'avait toujours comprise et elle lui offrait ce que Kaname ne voulait prendre le risque de prendre. Et pourtant c'est avec le vampire que les liens étaient plus forts, ces lien savaient résister à la distances et au temps et ils s'étaient même renforcé.

"Pourquoi ce silence...Alors qu'il n'existait pas entre nous autrefois...Qu'est ce qui a changé?"

_J'ai grandi... C'est peut-être ça qui à changé... Mais... Mais je ne veux pas être loin de toi... Kaname... Emmène-moi avec toi...

Voilà qu'elle l'appeler de nouveau simplement Kaname elle avait finit de faire tomber cette barrière, la barrière du nom qu'il n'y avait pas avant qu'elle entre dans l'académie, elle venait de l'enlever et elle ne comptait pas la remettre de si tôt, enfin pas temps qu'ils ne seraient que tous les deux en tous cas.

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Kaname Kuran
Président de la Night Class
Président de la Night Class
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 30
Emploi/loisirs : Président de la Night Class
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Mar 6 Mai - 16:22

Son cœur s’apaisait doucement, petit à petit…Les aléas plus vifs qu’il avait adopté devinrent plus doux, et leur son plus mélodieux, elle semblait pourtant trembler à chaque émanation alors que Kaname reposait encore contre la jeune fille. Mais ce n’était plus de la peur, était ce même trouble rougissant qui la gagnait dés que la vampire se laissait ainsi dominer par ses sentiments, et sa faiblesse ? Malgré ce sentiment si triste qui s’éprenait de lui, il était prêt a le porter aussi durement qu’il le fallait du moment qu’il puise la sauver elle. Elle essayait encore de lui cacher sa souffrance, sa tristesse…Mais ce n’est pas ce qu’il souhaitait, car malgré ses mensonges il percevait la moindre de ses émotions. Il ne voulait pas que la jeune fille lui cache ses blessures, il souhaitait pouvoir l’en dérober pour qu’elle sourie sincèrement comme lorsqu’elle était encore une si mignonne petite fille. Son accès violent à la vision des morsures de Zéro ne résultait nullement du résonnement qu’Aido s’était plus à lui enseigner pour la déstabiliser. Ce n’était pas ce qu’il avait demandé, ce n’est as ce qu’il souhaitait. Il y avait tant de chaleur en elle, et il ne voulait pas que cela change et se transforme en l’aura glaciale de ses congénères…Cet impertinent avait comprit la leçon, amis il semblait perpétuer ce comportement. Il ne lui permettrait jamais de recommencer une fois encore ! Quoi qu’il en fut, il ne souhaitait pas commettre cet acte, il ne désirait pas qu’elle sacrifie son sang en l’honneur de sa dette. Il ne l’avait pas sauvé pour qu’elle lui soit redevable, mais pour que cette enfant vive et s’épanouissent !

Certes, ce serait un affreux mensonge d’oser prétendre que dans un moment de perte, il aurait pu laisser ses crocs pénétrer sa chair alors que al princesse était endormie…Mais cela était du à sa faiblesse trop forte pour la jeune fille.

Il ne pouvait pas brimer ses gestes et l’empêchait d’agir ainsi envers Zero…Mais cela le blessait ! Son souffle s’imprégnait contre sa chair, ses lèvres reposaient contre sa peau pâle et douce…


_Je... Je sais mais... Je, Je ne peux pas ne rien faire... Zero est... Il est comme mon frère!

Comme son frère… ? La jeune fille semblait pourtant hésitante quand à ses sentiments pour le jeune homme§ Car un acte aussi fort impliquait bien plus. Ne dit on pas que els vampires exprime leurs passions dans le sang ? Quo qu’il en fut…Il ne pouvait s’empêcher d’envie Zero, d’être capable de protéger celle qu’i aimait si profondément.

J'ai grandi... C'est peut-être ça qui à changé... Mais... Mais je ne veux pas être loin de toi... Kaname... Emmène-moi avec toi...

Certes les années avaient passé, et els pensées s’étaient modifiés pour éclore sous une nuit étoilée différente. L’emmener… ? Il ne pouvait pas faire un tel acte, elle semblait lui demander indirectement de devenir un vampire, il ne voulait pas qu’une telle chose arrive ! Il ne se le pardonnerait jamais, car en commentant cet acte, elle perdrait toute cette chaleur à laquelle il tenait tant.

" Je ne peux pas Yûki…le chemin que j’emprunte n’est que ténèbres… "

Il vint la serrer contre lui plus intensément, alors que son visage s’imprégnait toujours de sa fragrance, tout ses sens étant éveillés par la présence si proche de la jeune fille. Mais alors que les deux silhouettes se formaient plus qu’une seule, le vent sifflait sa comptine sans entracte. Provoquant les danses des cerisiers en fleurs et de leur pétales vagabondes, évoquant els frissons de ce lac si sombre et sans fin. Appellant les temps anciens dans le reflet des étoiles ancestrales, interpellant l’astre argenté en son attention silencieuse.

"Cette chaleur qui est tienne, je veux qu’elle demeure intacte"

_________________
"Oui...Fuis Yûki...Tu me rends cruel..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Lun 12 Mai - 15:05

Le cœur de Yûki ne battait pas encore tout à fait calmement, mais ce n'était plus la peur qui faisait s'emballer le cœur de la jeune fille, non, c'était l'émotion. Elle n'aurait su dire elle même de quelle émotion il s'agissait, ou plutôt ne voulait-elle pas se l'avouer et encore moins l'avouer aux autres, mais quant elle était avec le maitre vampirique ses sentiments à son égard ne pouvait être plus claire, elle l'aimait, elle l'avait toujours aimé depuis leur première rencontre même si quant elle eut découvert les crocs de Kaname cela la terrifia quelques peu. La tête du vampire reposait toujours contre la jeune fille qui tenait toujours ses bras autour du corps du vampire, il était rare de les voir ainsi, il était rare que Kaname se laisse aller comme à cet instant et encore plus rare que Yûki se laisse elle-même aller, mais elle avait décider de ne plus rester aussi formelle avec lui quand ils avaient l'occasion de se retrouver seul. Yûki ne voulait pas gâcher les moments qu'elle passait avec Kaname, elle voulait en profiter autant qu'elle le pouvait, et ce n'était pas en s'étalant sur la tristesse de la séparation prochaine qu'elle pourrait le faire. Certes à chaque fois ça la faisait souffrir mais que pouvait-elle y faire? Elle préférait essayer de dissimuler ce sentiment plutôt qu'il vienne gâcher ces moments, la jeune chargée de discipline ne se doutait pas le moins du monde que Kaname puisse lire en elle comme dans un livre ouvert. Yûki voulait pouvoir retrouver cette complicité qui les liait il n'y avait pas si longtemps, quand elle pouvait encore lui courir dans les bras sans se poser de questions, ce qui n'était plus le cas. La jeune fille ne pensait plus à ce qu'Aidô lui avait dit, ça ne servait pas à grand chose d'y penser, elle savait bien que Kaname lui donnerait la même réponse qu'il lui avait donné au pavillon de la lune devant Aidô. Toute fois Yûki ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle ne dirait sans doute pas non s'il lui proposait de la mordre. Pourtant au fond d'elle, elle se disait que jamais Kaname ne lui demanderait une chose pareille.

Yûki parfois se demandait si la sensation des crocs de Kaname transperçant sa chair serait la même que quand c'était Zero qui le faisait, sans doute pas, quand Zero le faisait elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur alors qu'avec Kaname, elle était presque sur que ce ne saurait pas le cas.

Yûki sentait le souffle de la respiration de Kaname contre sa peau, puis se ne fût plus simplement son souffle mes ses lèvres qui reposèrent contre son cou et comme elle s'en doutait aucunes crainte ne l'emplit alors qu'à tous moments il pouvait planter ses crocs dans sa chair. Yûki fit glisser une de ses mains jusque dans la chevelure du vampire et ferma les yeux quelques instants sentant l'air frais de cette soirée lui caresser le visage, le monde semblait comme tourner au ralentit en cet instant.

Yûki avait affirmé à Kaname que Zero était comme son frère, c'était de cette manière qu'elle l'avait toujours considéré, elle le considérait même comme son petit frère parfois alors qu'il était d'un an son ainée, mais maintenant, maintenant qu'elle connaissait son secret et qu'elle partageait son sang avec lui, le considérait-elle toujours comme tel? Elle était incapable de répondre à cette question, mais si elle ne le considérait pas comme son frère alors comment est-ce qu'elle le considérait? Qu'elles étaient ses sentiments pour lui?

La jeune chargée de discipline regretta presque de lui avoir demander de l'emmener avec lui, elle savait que ce n'était pas convenable, elle n'aurait jamais du lui demander une chose pareille, mais c'était sortit tout seul avant qu'elle n'est plus retenir ses mots. Elle se mordit la lèvre inférieure en pensant à se qu'elle venait de dire, cela devait le faire souffrir lui aussi, bien que Yûki ne sache pas exactement les sentiments de Kaname à son égard, elle se doutait que s'il agissait comme ça envers c'était qu'elle n'était pas n'importe qui pour lui.

"Je ne peux pas Yûki…le chemin que j’emprunte n’est que ténèbres… "

_Je sais,... Je le sais bien... Excuse-moi Kaname je n'aurais jamais dût dire une chose pareille... Pardon...

Yûki sentit l'étreinte du vampire se resserrer, alors que son emprise se fit plus intense, son visage toujours si près du corps de la jeune fille, il était tellement proche depuis tout à l'heure qu'ils semblait ne plus vouloir se séparer. Leur deux silhouette entrelacées ne pouvait être distinguées dans la pénombre de cette nuit. Yûki leva les yeux vers le ciel illuminé par l'éclat argenté de la lune presque pleine, le cadre dans lequel ils se trouvaient était idyllique, renforcé encore par la beauté provoqué par l'envol des pétales de fleur de cerisier.

"Cette chaleur qui est tienne, je veux qu’elle demeure intacte"

_Kaname... Oui, elle le demeurera autant que tu le décideras!

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Kaname Kuran
Président de la Night Class
Président de la Night Class
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 30
Emploi/loisirs : Président de la Night Class
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Mar 20 Mai - 16:29

Ne tremblait elle donc pas que les lèvres de Kaname ai ainsi effleuré la peau délicate de son cou? Ne tremblait elle pas qu'une faiblesse le saisisse comme cela avait été le cas autrefois? La fatalité désirait que la tristesse ne puisse ainsi abandonner le maître Vampirique, ce sentiment brisé qui refuse de se défaire de vous...une fois ressentit, il nous est impossible de le chasser d'autant plus lorsque l'on a conscience que jamais ce qui nous fait souffrir ne changera. Kaname souhaitait juste la protéger, rien de plus...Mais n'y avait il pas ce sentiment plus fort qui transcender par delà sa volonté? Mais il ne pouvait decément pas le laisser s'exprimer! Sinon c'est sa chaleur qui en patirait à jamais...Il ne voulait pas qu'elle suive le même chemin de ténèbres qu'il avait emprunté, jamais...Le maître vampirique avait tendance a dévoiler ses faiblesses, ses blessures lorsqu'il se retrouvait seul face à elle...Les mots véritables, jamais il ne les cachaient, jamais il ne les faisaient taire. Ce poids si lourds se délestaient de sa raison pour s'exprimer...Quand à la jeune file habituellement si éloignée de ses bras, laisser par cette seule nuit ses mains serre Kaname...Depuis quand n'avait il pas ressenti la douceur de son étreinte? La douceur de sa peau? Elle n'appartenait qu'à lui pour ce seul moment d'égarement qu'il tentait pourtant encore de ne pas se permettre...Mais le pas était franchit, il serra fortement son corps frêle avant de faire cesser une telle emprise.

S'il y avait une chose inéluctable, c'était que la silhouette du vampire disparaissait avec la naissance des rayons de soleil, et ceux de la jeune fille se dérobaient à la nuit. Les choses paraissaient bien plus simples auparavant, si différentes...Qu'était il advenue? Etait ce ses sentiment propres qui avaient pris une ampleur et provoquaient chaque instant l'évocation de ce baiser sanglant?

Elle tentait encore de lui cacher ce qu'elle ressentait, elle tentait de lui dissimuler sa tristesse...Mais Kaname ne désirait pas qu'elle voile ainsi ses blessures à son regard, et quoi qu'elle fasse il les ressentait aussi fortement que pourfend une lame! Voilà ce qui avait changé, les vives voix avait été corrompu par un profond mutisme dont il ne pouvait sortir...Comment faire pour veiller sur chacun de ses pas? La seule solution était pour lui inadmissible...Il ne voulait pas perdre sa chaleur...Elle put ressentir lentement les mains de la jeune fille se glisser e sa chevelure, alors que ses yeux brillaient tristement de leur aura rubis, ses lèvres caressant sa peau claire...


Je sais,... Je le sais bien... Excuse-moi Kaname je n'aurais jamais dût dire une chose pareille... Pardon...

Il se désirait pas que la jeune fille s'excuse, il ne voulait certainement pas faire naître de la culpabilité en elle. Mais il fallait pourtant qu'elle oublie cette demande, car il n'aurait jamais le cœur ou la force de lui faire emprunter ce même chemin que lui.

"Cette chaleur qui est tienne, je veux qu’elle demeure intacte"

Kaname... Oui, elle le demeurera autant que tu le décideras

Un doux sourire se dessina sur ses lèvres, peut être l'avait elle ressentit au contact de celles ci contre la eau de con cou. Car cette seule esquisse d'expression avait pu ressentir sa peau frissonner sous ses lèvres retroussés. Il releva lentement le visage avant de croiser son regard.

"Pardonnes moi Yûki, mais je ne souhaites pas que tu suives le même chemin que moi...Ta place n'est pas dans la pénombre...Tu n'es pas comme ceux qui me servent..."

Un silence s'installa...Une pensée douloureuse revint sous la caresse de ses marques.

"A présent, il t'es redevable...Je ne permettrait pas qu'il y faillisse..."

Il caressa sa joue droite avant de parler de nouveau...

"Il n'est pas très convenable de ma part de te laisser ici...Yûki...Ne veux pas tu pas rentrer?"

Son regard vint se poser sur le cadavre qui gisait au sol...Il ne voulait plus lui offrir u tel spectacle, il pouvait certainement lui remémorer également sa cruauté...

_________________
"Oui...Fuis Yûki...Tu me rends cruel..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Mar 27 Mai - 10:05

Toutes craintes et toutes peurs avait abandonné la jeune fille depuis qu'elle n'avait plus devant elle ce vampire qui l'avait attaqué avec tant de férocité. Maintenant qu'elle se retrouvait dans les bras de Kaname elle était apaisée, elle avait toujours eut confiance en le vampire depuis que celui-ci lui avait sauvé la vie, elle n'avait jamais eut peur de lui. L'idée qu'il puisse de ses canines transpercer sa peau ne lui traversa pas l'esprit un seul instant, en réalité si mais ce doute n'était resté qu'une infime seconde, quand elle avait revue dans sa tête une scène du passé: le pavillon provisoire, alors qu'elle c'était réveillée dans ce qui semblait être la chambre de Kaname, c'est là pour la première fois qu'elle avait eut peur du maitre vampirique, alors qu'il s'abreuvait du sang de Ruka. Cette image ne resta pas dans l'esprit de la jeune fille qui la chassa bien vite, l'heure n'était pas à ses souvenirs tristes ou effrayants, non, l'heure était à profiter de ses précieux instants qu'ils pouvaient passer ensemble. Il était si rare qu'ils puissent ainsi se retrouver et si rare qu'ils puissent autant se laisser aller, même dans ses rêves les plus fous la jeune fille n'avait jamais imaginer serrer ainsi contre elle le corps de Kaname. Réalisant soudain ce qu'elle était en train de faire elle rougit. Elle ne s'écarta pas pour autant de Kaname et d'ailleurs même si elle l'avait voulut, et ce n'était pas le cas, elle n'aurait pas put s'écarter car soudain resserra fortement son étreinte autour d'elle, juste quelques instants avant de la relâcher. La jeune fille en fut légèrement surprise mais néanmoins heureuse, car cela démontrait bien que le vampire ne lui cachait rien à elle, ses sentiments il ne tentait plus de les cacher devant elle.

Yûki ne voulait pas penser au fait qu'à l'apparition des premiers rayons incandescents du soleil Kaname devrait retourner dans son pavillon, certes cette certitude était toujours présente dans un coin de son esprit mais la jeune fille refusait pour le moment d'y penser. Elle sera bien assez triste quand ce moment viendra pour l'être déjà maintenant, et puis si elle gâchait les précieux instants qu'elle pouvait passer avec lui avec sa tristesse elle n'en serait que plus triste après leur séparation.

Yûki bien que voulant profiter de ces instants le plus possible ne pouvait empêcher une pointe de tristesse d'assaillir son cœur, pourtant elle était heureuse, heureuse de pouvoir être avec lui, de pouvoir le serrer dans ses bras, alors pourquoi? Pourquoi cette tristesse? Qu'est-ce qui avait changé au long de toutes ces années? Certes la jeune fille avait changé, évolué, mais une partie d'elle-même n'avait jamais changé, et ne changerait sans doute jamais, elle n'avait jamais put faire taire son amour pour Kaname. Était-il conscient de ce sentiment qu'elle éprouvait pour lui? Ce sentiment qu'elle savait pourtant interdit. Qu'elle malheur qu'elle ne soit pas née vampire, les choses aurait était tellement plus simple, mais la vie avait décidé de na pas leur simplifier la tâche. Yûki sentait sur sa peau les caresses des lèves de Kaname, le rouge lui monta aux joues en même temps qu'elle fut parcourut d'un frisson, mais celui-ci n'était pas du à la peur mais à un tout autre sentiment semblait-il.

*Je t'aime Kaname* voilà ce qu'elle aurait voulut lui dire en cet instant, mais elle ne le pouvait pas, c'était interdit.

Finalement sa tristesse ainsi que la culpabilité qu'elle avait ressentir après avoir énoncé à voix haute ce qu'elle pensait tout bas, tous ces sentiments furent effacés, avalés, par un autre, plus fort et plus puissant encore, ce sentiment interdit entre eux.

Faiblement, si faiblement qu'elle le sentit à peine Yûki sut que Kaname eut un sourire, elle l'avait sentit sur sa peau car elle ne voyait toujours pas le visage de celui qu'elle aimait, toujours enfoui dans son cou. Mais même ainsi, même alors que son visage lui était dissimulé elle arrivait à ressentir ses émotions, ça la fit sourire à son tour. Puis doucement il releva la tête, et le regard rubis du vampire croisa alors celui couleur ambre de la chargée de discipline.

"Pardonnes moi Yûki, mais je ne souhaites pas que tu suives le même chemin que moi...Ta place n'est pas dans la pénombre...Tu n'es pas comme ceux qui me servent..."

_Je... Oui sans doute, tu as raison, même si je t'aime plus encore que ceux qui te servent!

Le visage de Yûki qui avait reprit une teinte normale s'empourpra de nouveau alors qu'une nouvelle fois elle avait exprimé tout haut ce qu'elle pensait tout bas, elle savait que Kaname avait entendu ses paroles, le silence qui les entourait les avait rendue trop audibles.

"A présent, il t'es redevable...Je ne permettrait pas qu'il y faillisse..."

La jeune fille ne compris pas tout de suite de quoi il voulait parler, mais elle vit instant son regard s'attarder vers les marches laissés par les crocs de Zero et là elle comprit.

_Kaname, je... C'est ma faute si Zero fait ça...

Elle s'en voulait de dire cela mais après tout c'était la vérité, Zero se détestait pour cette actes mais Yûki ne lui permettrait pas d'arrêter car elle ne voulait pas qu'il meurt, mais elle avait ressentir la colère de Kaname envers Zero alors il avait fallut qu'elle lui dise que c'était sa faute à elle.

"Il n'est pas très convenable de ma part de te laisser ici...Yûki...Ne veux pas tu pas rentrer?"

_NON... Non... Kaname, non... Je veux pas rentrer...

Elle c'était surprise elle-même à crier, mais elle n'avait put le retenir ce cri, il était sortit tout seule, comme venu du cœur. Qu'il lui demande si elle ne voulait pas rentrer, ça sous-entendait qu'elle rentre au pavillon du soleil... seule, qu'ils se séparent. Non, bien sûr qu'elle ne voulait pas. Elle c'était accrochait au bras du vampire quand elle avait crié de peur que celui-ci ne s'en aille. Elle baissa alors les yeux honteuse de cette faiblesse qu'elle venait de montrer.

_Je... Désolé...

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Kaname Kuran
Président de la Night Class
Président de la Night Class
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 30
Emploi/loisirs : Président de la Night Class
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Jeu 5 Juin - 15:40

Je... Oui sans doute, tu as raison, même si je t'aime plus encore que ceux qui te servent!

Bien que son regard tout comme les traits de son visage ne laissèrent rien paraître, le Maître vampirique ne put retenir son cœur d’émettre une sonorité qu’il ne se connaissait uniquement auprès de Yûki…

Alors que la comptine des vents continuaient d’etendre toute leur puissance, Kaname eu un léger sourire portant ses doigts contre le visage de Yûki, le saisissant un instant avant d’aussitôt le relâcher. Il s’en retrouva surprit par cette phrase que la jeune fille avait à peine murmuré…Etait ce un éveil du passé qui resurgissait ? Etait ce les aléas qui reprenait leur droit? Bravant cette raison que l’on tentait de forger pour éviter toutes emportements des sentiments ? Mais avait aussi naquis une certaine tristesse, il la sentait pourtant s’éloigner encore de lui…Pour quelles sombres raisons?

"Yûki…Tu es bien plus chère à mon coeur que n’importe quel être…C'est pour cela que je ne peux pas... "

Pour cette raison que son âme tout comme son cœur ne pourrait supporter que ses canines lui imposent la marque des sombres ténèbres sur sa blanche peau...Comment avait il pu faillit y céder autrefois?

Sa voix qui paraissait si froide, distante et inébranlable au sien de la communauté vampirique, ne l'était jamais envers la jeune fille...Dans ses seuls mots vint assurément éclore fortement toute la force de son profond attachement pour la jeune fille. Comment éteindre ce qui s’était embrasé depuis de nombreuses années ? Comment persister à dicter sa façon de vivre et perdre les années éphémères qu'il passait auprès d’elle ? Sa main sans une seule hésitation effleurer sa joue, avant de terminer son geste en sa chevelure chatoyante…Son regard pénétrant sans entrave ses pupilles si chaudes, qui paraissaient danser bien plus que les flammes incandescentes des saisons monotones. Il étaient si rares sur de si douces pensées s'exprimèrent de la sorte, que Kaname en avait a chaque fois le désir de les garder auprès de lui…C'était cela qu'il désirait retrouver comme lors de son enfance...Mais les choses étaient telles que n'étant plus une enfant, ses propos n'étaient pas véritablement les mêmes...Dés lors, avait naquit la certitude d'un sentiment!


Ses sentiments si doux vinrent entremêlés avec d'autre bien plus douloureux…

" Kaname, je... C'est ma faute si Zero fait ça..."


Il savait que c'était la jeune fille qui lui demandait de "ne pas la fuir". Mais…De sa faute ? Non ce n’était pas cela, ce n’était pas de cette façons qu’elle devait l’exprimer. Elle tendait seulement à le protéger et insuffler la vie à un être cher. Malgré toute la gentillesse et la force de son acte, Kaname ne pouvait tolérer qu’un autre mordre sa précieuse Yuki, il ne pouvait faire taire toute la naissance de cette émanation…En effet, il vivait mais lorsque son esprit dégénérerait…Il n’hésiterais pas, pour la protéger...Mais lui pardonnerait elle en cet instant ? Car jusqu'à présent, s'il fermait les yeux c'était bien pour ne pas la perdre! Pour le moment il demeurait encore mais a quel prix ? Il savait pertinemment que le jeune homme souffrait d’imposer de telles marques en le cou de Yûki, mais il n’ignorait pas ses sentiments. Si bien que ce baiser fatidique prenait un sens tout autre, tout comme son contrôle sur son esprit s’affaiblissait…L’heure ne tarderait pas à faire entendre son jugement…

_NON... Non... Kaname, non... Je veux pas rentrer...

Alors qu’il désirait ainsi éloigner Yûki de toute cette teinte rouge, elle émit son refus…Comme une enfant qui désire faire entendre sa voix, son souhait sans aucune retenue. Cette voix si faible était presque venue éteindre la moindre touche morose et le mutisme présent. Il porta son regard en le sien…Silencieux…Ses mains s’étaient refermées sur le bras du vampire dans un geste tout aussi vif que ses paroles…Elle n’avait su se faire entendre raison, semblant déjà regretter de s’être exprimée de la sorte. Son cœur s’était nettement accéléré, mais il était venue connaître un évanouissement en les profondeurs de ses songes.La jeune fille avait détourné son regard su sien, baissant la tête…

*Ne te détournes pas de moi...*

Je... Désolé...

Se rapprochant de nouveau de la jeune fille, il lui releva délicatement le visage. Plongeant ses yeux en les siens…La nature qui avait frissonné sous la pression d’un émotion aussi forte vint reprendre sa place doucement, comme aux aguets de la moindre exclamations.

"Si tu me le demandes…Alors je resterais, je ne compte pas partir… Yuki"

*jusqu’à ce que les rayons ne viennent faire trembler la Terre *

Il posa ses lèvres contre son front, effleurant à peine la peau de la jeune fille, ce geste qu’il n’avait pu achever ce fut sa main libre qui vint l'exprimer dans une caresse..

"C’est seulement que je ne désire pas t’imposer encore cette macabre vision…"

_________________
"Oui...Fuis Yûki...Tu me rends cruel..."





Dernière édition par Kaname Kuran le Dim 8 Juin - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Dim 8 Juin - 0:07

Yûki osait à peine lever les yeux sur Kaname, que devait-il penser d'elle maintenant qu'elle venait de lui dire une chose pareille, qu'elle lui dévoilait encore un peu plus ses sentiments? Jamais elle ne se serait cru capable d'une telle chose. Mais ce soir elle voulait être sincère avec lui et passer un bon moment, seulement maintenant la voilà qui était gênée.

Pendant quelques instants on entendit plus que le sifflement du vent seul témoin de cette scènes entre les deux protagonistes. Yûki osa alors lever les yeux vers le visage du maitre vampirique et elle put y déceler un léger sourire. La jeune fille aimait encore plus passer du temps avec le vampire car au moins dans ces moments là elle pouvait le voir sourire, jamais encore elle ne l'avait vu sourire quand il était en compagnie des autres vampires, pendant ses rondes dans l'académie la nuit. Et puis, elle pouvait aussi profiter pleinement de sa présence, comme à cette instant où il se saisit de son visage un bref instant, le contacte de la mains froide du vampire avec le visage de la jeune fille ne durant qu'un très court instant mais cela suffit à la faire frissonner d'un frisson de... Bonheur sans doute.

"Yûki…Tu es bien plus chère à mon coeur que n’importe quel être…C'est pour cela que je ne peux pas... "

La jeune fille en tendant ces quelque mots en resta sans voix, alors comme ça elle était cher au cœur de Kaname? Il tenait donc à elle lui aussi, peut-être presque autant qu'elle tenait à lui. Décidément la vie était bien cruelle de lui interdire ainsi le bonheur de pouvoir rester à ses côtés pour toujours.

_Kaname, je... Je comprends même si... Même si j'aurais voulut que ce soit autrement!

Yûki leva alors son regard vers le maitre vampirique et lui offrit l'un de ses plus beau sourire, une sourire qu'elle n'offrait qu'à lui. Elle chassa de son cœur la tristesse, elle ne voulait pas qu'il s'inquiète pour elle, et quand elle était triste c'est ce qui se passait.

La jeune fille remarqua aussi une nouvelle fois la différence qu'il y avait dans sa voix par rapport aux moments où il était avec les autres vampire, et quant il était avec elle. Avant elle pensait juste que c'était pour faire preuve d'autorité qu'il parlait aussi froidement à ses congénères vampiriques, mais ce qu'il venait de dire lui faisait revoir son jugement, pourquoi juste maintenant? Sans doute parce que c'était la première fois qu'il lui exprimait clairement ce qu'elle savait pourtant depuis bien longtemps. Yûki aurait voulut pouvoir réchauffer la main froide de Kaname qui lui effleura la joue, la garder dans ses mains, prêt de son cœur et la réchauffer... La jeune fille réalisant ce à quoi elle était en train de penser se mit soudain à rougir, que lui prenait-il donc d'imaginer des choses pareil? Elle sentit la mains de Kaname dans ses cheveux ce qui eut le dont de la détendre presque aussitôt, il était étonnant de constater les effets opposés que le vampire pouvait avoir sur elle tout de même. De nouveau comme souvent ce soir leur regard se croisèrent à nouveau, chacun plantant son regard dans celui de l'autre, y étant comme captiver, le regard du maitre vampirique était si doux, tellement doux que son cœur se serra, quand il la regardait ainsi elle avait l'impression de tomber une nouvelle fois amoureuse de lui.

Pourtant elle l'aimait déjà depuis si longtemps, c'était bien là une chose qui en elle n'avait jamais changé.

Si durant cette soirée une seule chose pour le moment pouvait la rendre triste, c'était bien le fait qu'ils aient parler des traces de morsure dans son cou laissées par les canines de Zero, elle savait bien, ou plutôt elle sentait que ça ne plaisait pas à Kaname et elle savait de quoi le vampire était capable quand il était en colère, elle en avait eut de nouveau la preuve ce soir, et elle ne voulait pas qu'il arrive quoi que ce soit à Zero à cause de ce qu'ils faisaient. La jeune fille malgré les envie de sang de Zero ne pouvait accepter que celui-ci dégénère un jour pour devenir un Level E même si au fond d'elle-même elle savait que cela serait inévitable, elle savait qu'elle ne supporterait pas de voir Zero faire du mal aux autres et finalement terminer par mourir, car c'est bel et bien pour quand ce moment arriverait que Zero lui avait donné cette arme anti-vampire. Pourtant quand ce jour viendrait aurait-elle seulement le courage et la fort de tenir la promesse qu'elle lui avait faite? Pourrait-elle se servir de cette arme pour le tuer? Non, elle savait bien qu'elle en était incapable, jamais elle ne pourrait se résoudre à tirer sur lui.

La jeune fille était encore quelque peu gênée d'avoir ainsi crié, mais les paroles c'étaient échappées de sa bouche avant qu'elle n'est put les retenir, mais après tout peut-être n'était-ce pas plus mal, si elle avait crié ce n'était pas pour rien, elle ne voulait pas être séparé de lui et sans doute l'avait-il comprit, bien qu'il le sache sans doute déjà depuis bien longtemps, c'était déjà le cas avant quant elle était encore qu'une enfant. Le jeune fille tenait toujours l'un des bras du maitre vampire comme ayant peur que celui-ci ne disparaisse comme par enchantement; Alors que sans qu'elle ne put expliquer pourquoi les larmes lui montrent aux yeux elle détourna la tête elle ne voulait pas lui montrer un tel spectacle, alors qu'elle voulait chasser de son esprit toute tristesse voilà qu'elle était sur le point de pleurer sans savoir pourquoi.

Kaname souleva délicatement le menton de la jeune fille fille lui relevant ainsi la tête, elle n'eut pas le temps de sécher ses larmes et l'une d'elle coula le long de sa joue alors qu'elle ravaler tant bien que mal les autres. Après avoir quelques seconde laisser ses yeux plongés dans ceux Rubis du maitre vampirique la jeune fille alla se blottir dans les bras de celui-ci.

"Si tu me le demandes…Alors je resterais, je ne compte pas partir… Yûki"

La jeune fille ne put retenir n léger soupir de soulagement ainsi donc il ne le laisserait pas, elle en était soulagé elle ne désiré pas être séparer de lui maintenant elle voulait encore rester avec lui ne serait-ce qu'un peu et pour un fois ce qu'elle désirait, aussi minime soit-il était possible.

_Merci... Merci Kaname... Même si tu dois partir après, je veux pas que tu partes tout de suite, je veux rester encore un peu avec toi!

Il était rare qu'elle emploie ainsi le verbe vouloir souvent synonyme de caprices, mais après tout cela n'était-il pas un caprice de sa part de vouloir garder pour elle le vampire? Elle ferma les yeux quand les lèvres douce de Kaname effleurèrent son front. Les battement de son cœur qui peu de temps avant c'était accélèrent de peur qu'ils soient séparé était devenu de nouveaux calme, a croire que son rythme cardiaque n'en faisait qu'à sa tête ce soir.

"C’est seulement que je ne désire pas t’imposer encore cette macabre vision…"

La jeune fille baissa alors la tête vers le sol et vit en effet à leur pieds que se trouvait toujours le corps sans vie du vampire qui avait attaqué la jeune fille, celle-ci fit une léger grimace à cette vue qui lui rappelait l'attaque qu'elle avait subit un peu plus tôt.

_Je dois dire que je l'avais presque oublié, éloignons-nous Kaname tu veux bien?

Sans même attendre de réponse de celui-ci elle avait glisser une de ses mains dans celle du vampire pour qu'ils s'éloignent tous les deux de ce lieu.

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Kaname Kuran
Président de la Night Class
Président de la Night Class
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 30
Emploi/loisirs : Président de la Night Class
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Ven 13 Juin - 14:39

Peut être n’aurait il pas du ? Mais si tel était le cas, il y avait beaucoup de paroles qu’il n’aurait jamais du lui confier. Car en chacune transperçait Ce sentiment si fort, dans chacun de ses souffles, de ses attention et de ses regards pour elle…Comment en aurait il pu être autrement ? Kaname aurait très bien pu le détruire, mais il ne le voulait aucunement et n’en aurait certainement pas la force…Comment bâtir sa vie uniquement sur la raison? Comment pouvait on violer ce qui serait éphémère ?…Pourtant malgré leur différence encré en les gènes même de la Terre, il ne voulait pas la perdre, il ne voulait pas qu’elle s’éloigne…Il souhaitait encore qu’elle lui revienne, qu’elle paraisse à ses yeux sans entrave comme autrefois. Ce n’était pas raisonnable de telles pensées pour le Maître vampirique n’est il pas ? Mais croyez vous donc tant que cela à son arrogance, son apparat si froid, sa voix de glace, son impitoyable pouvoir?…Votre jugement est bien étroit et votre pesée si fausse! Croyez vous donc que son cœur est éteint alors qu’il s’emballe bien plus fort pour cette seule jeune file, qu’il se brise si elle est blessé…Voilà donc sa faiblesse, le voilà donc désarmé face à cette frêle jeune fille…Elle n’était pas "comme ses congénère"s la percevaient! Non elle était l’unique personne chère en ce monde, la seule et elle le restera à jamais….A jamais même en les larmes éteintes de la princesse au regard d’ambre…

Kaname, je... Je comprends même si... Même si j'aurais voulut que ce soit autrement!

Lui même que n'aurait il pas donné pour que les choses soient différentes?
Lorsqu’elle lui sourit à cet instant, il eu un geste qu’il n'avait pas eu depuis longtemps. Un geste qui pourtant paraissait se répéter ce soir, sous cette lune bienveillante et calme. Sa main qui glissait le long de sa joue, vint effleurer son sourire avant d’aussitôt se retirer Alors que lui même afficher ce même tracé qu'elle seule pouvait découvrir sur ses traits. Bien que ses lèvres se retroussaient ainsi, son cœur paraissait sur le point de se briser. Kaname ne voulait pas qu’une telle chose arrive, car c’était bien sa chaleur et cette vivacité que renforçait son sentiment en lui pour elle. Son regard étincelait, il ne s'imposait aucune retenue en la tendresse qu'il lui témoignait...Mais pour une fois, elle ne le fuyait pas, elle ne voulait plus le fuir...Yûki se troubla une nouvelle fois, rougissante…Etait ce sous la surprise de son geste ou bien était ce les pensées qui se tisaient en son esprit ? La douceur de Kaname ne s’interrompit pas pour autant, bien au contraire elle se fit encore plus douce et chaleureuse…Le Maître vampirique ne pouvait se détacher de la douceur de sa présence mais encore de son contact…
Kaname ressentait bien que la jeune fille aurait souhaité qu’il ne sache pas, qu’il ne pressente pas sans même glisser ses mains au creux de son cou l’acte qu’elle avait commit. Il ne le savait que trop bien pour l’avoir entendu lui demander au creux de ses pensées " ne regardes les marques de Zero ". Mais il ne pouvait pas fermer les yeux…Car ce qu’elle désirait protéger l’avait blessé! Car ses traces là résideraient encore! Elles ne seraient pas les dernières, elles n’étaient pas le symbole d’une fin mais d’un commencement. Car la perte de toute raison, la dégénérescence le gagnait bien plus chaque seconde, chaque minutes, chaque jour qui passaient…Elle se briserait lorsqu'elle devrait accomplir la promesse qu'elle lui avait faite! Ce n’était plus qu'une question de temps. Ses doigts revinrent faiblement les retracer avant qu’il ne détourne le regard et cesse donc de lui rappeler le dessin de ce qu’elle accomplissait pour lui…


Des larmes perlaient encore sur ses joues, d’un geste délicat, alors que sa main soutenait son visage il la laissa glisser pour ainsi effacer cet écoulement de tristesse… Elle s’abandonna encore, si bien qu’il la garda contre lui, son regard voguant vers un lointain que seul le vampire parvenait à discerner…

Merci... Merci Kaname... Même si tu dois partir après, je veux pas que tu partes tout de suite, je veux rester encore un peu avec toi!

Elle dirigea son regard à sa suite vers le triste spectacle qui gisait sur le sol...

Je dois dire que je l'avais presque oublié, éloignons-nous Kaname tu veux bien?


Kaname garda sa main en la sienne, la serrant...Il lui sourit en se redressant et aida la jeune fille à en faire de même par l’incitation de son geste…

" Comme il te plaira Yûki… "

Leur pas les inconduire au loin du corps qui baignait en son sang, avant que l’éclat ne s’épanouisse en sa disparition, parcourant le firmament stellaire…Les végétations ne dormaient pas, elles étaient constamment enlacés par le vent, qui de nature volage s’élancait à travers leurs branchages fragiles…Leur silhouette l’une a côté de l’autre en le silence de l’atmosphère devenu paisible se détachait de l'univers sombre. Depuis combien de temps n’avait il pas ressentit cela ? Etrange que de si doux souvenirs revenaient encore…Cette voix paraissait encore aussi fragile que la première fois qu’elle avait prononcé son nom, a partir de ce moment précis il avait prit un véritable sens. Tout comme ses fuites en dehors de cette affreuse demeure avait un but qui le poussait en franchir ses murs et ses personnes avides de se servir de lui…

"…Yûki…es tu véritablement certaine de n’avoir aucune blessure ?"

Une inquiétude perçait distinctement, alors que leur pas s'étaient arrêtés proche de la surface du Lac paisible...Une ombre de feuillages découpant le tableau lunaire sous les astres brillantes de milles feux! Il redressa son visage et l'observa attentivement, craintif d'avoir oser ne pas entrevoir la moindre coupure. Son regard en le sien, lui demandait ne pas lui dissimuler la moindre blessure qu'il put avoir été causé par la chute…Il craignait qu’elle ne soit blessé et ne lui ai pas révélé , car en souhaitant se retenir peut être avait elle était éraflée…

_________________
"Oui...Fuis Yûki...Tu me rends cruel..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Dim 22 Juin - 14:40

Une fois de plus Yûki était la seule à pouvoir entrevoir la gentillesse et la douceur du maitre vampirique, c'était une facette du vampire qu'elle était seule à pouvoir voir, il est vrai que les moment où elle avait l'occasion de les voir étaient rares, mais au moins elle savait. Elle savait que sous ces apparences froides, autoritaires et arrogantes il était en réalité emplie d'une infinie gentillesse et d'une infinie douceur. La jeune fille était heureuse de pouvoir connaître cette partie de la personnalité du vampire mais en même temps elle se disait parfois qu'elle aurait préféré ne pas la connaître ainsi peut-être n'aurait-elle pas eut de tels sentiments pour lui et peut-être n'aurait-elle pas tant souffert de ne pas pouvoir les lui montrer. Maintenant qu'elle avait grandit et que l'innocence de la jeunesse l'avait quitté pour faire place aux doutes et aux questionnements de l'adolescence, elle se demandait sans cesse comment serait interpréter le moindre de ses gestes, si ne le prendrait pas mal, ou encore si ce n'était pas déplacé, pourtant nombreuses étaient les fois ou les aurait aimait pouvoir laisser libre court a son ancienne innocence de petite fille et agir comme autrefois. Qu'il était cruelle de grandir et que le temps et une telle prise sur elle alors qu'elle n'en avait aucune sur le maitre vampirique. Même si le comportement de la jeune fille avait légèrement changé avec le temps, Kaname était le seul à connaître lui aussi certaines facettes de la personnalité de la jeune fille, il n'y avait qu'avec lui qu'elle se montrait si fragile, si douce, si... amoureuse sans doute, mais c'était là un sentiment qu'elle ne pouvait faire taire et jamais, jamais elle ne pourrais faire quoi que ce soit qui puisse nuire au vampire, elle préférerait sans doute mourir plutôt que de faire une chose pareille.

Quand les doigts de Kaname glissèrent le long de son visage pour aller effleurer ses lèvres la jeune fille frissonna, de tels contacte avec le vampire lui faisait toujours cette sensation, et en cette soirée, qui avait commençait de manière plutôt agitée, les frissons qui parcouraient ainsi son corps se faisaient de plus en plus nombreux. Le contacte ne dura que quelques instants car presque aussitôt le maitre vampirique retira sa mains, la jeune fille avant même d'avoir eut conscience de son geste avait prit la mains du vampire dans la sienne, en se rendant compte de son geste quelques peu cavalier elle rougit comme souvent quand elle se retrouvait en sa présence mais ne le lâcha pas pour autant. Le regard ambre de la jeune fille était plongé dans celui rubis du vampire et chacun pouvait voir les même sentiments dans le regard de l'autre, le lien qui les unissait autrefois et qui semblait s'effriter a sein de cette académie, c'était comme si ce soir la douce clarté de la lune le rendait plus fort et plus solide. Yûki pour une fois ne détourna pas son regard des pupilles rubis du vampire, personne n'était la pour les surveiller ou pour voir qu'ils ne gardaient pas la même distance quand journée, il n'y avait personne pour les critiquer et Yûki en était plutôt rassurée. La jeune fille avait l'impression que le corps du vampire n'était plus aussi froid qu'à son arrivée, elle sentait de la chaleur émaner de la mains qu'elle sentait contre sa peau.

Malgré tout dans un coup de son esprit restait toujours la culpabilité qu'elle ressentait et qu'elle ressentirait sans doute toujours, du fait de laisser Zero boire son sang. Kaname ne disait rien à ce sujet cependant la jeune fille se doutait bien qu'il ne devait pas approuver, lui et Zero, ils ne se sont jamais aimé, pourtant Jamais Kaname ne lui avait fait de reproche à propos de ces morsures, jamais. Elle ne savait pas comment elle aurait réagit face aux reproches du maitre vampirique, face à cet homme auquel elle tenait tant, c'est pour cette raison qu'elle ne voulait pas qu'il voit ces marques, qu'elle voulait les lui cacher, qu'il ne les regarde pas. Et puis il ne fallait pas se mentir, elle avait peur, peur qu'un jour son sang ne suffisse plus, qu'il ne se contrôle plus, ce jour là qu'est-ce que Kaname ferait? Plusieurs fois déjà il l'avait tiré des griffes de vampires de Level E, en les tuant, il ferait sans doute la même chose pour Zero, non, elle ne voulait pas voir Zero mourir, surtout pas, et encore moins tuer par Kaname, elle avait fait une promesse au jeune homme c'est elle qui devait le tuer... Si tout fois elle en aurait la force ce jour là... La force et le courage.

Encore une fois elle sentit les doigts fins du maitre vampirique contre son visage, cette fois pour essuyer une larmes qui avait coulé sur sa joue, cette fois encore ce simple geste avait fait fait avec tant de douceur qu'il ne chassa pas seulement ses larmes mais toutes ses pensées noires avec. Alors qu'elle c'était laissé aller dans les bras du vampire, blottit contre son torse, elle entendit les battements du cœur de la créature de la nuit battre au même rythme que le sien.

Alors que la jeune fille était revenue quelques peu à la réalité du moment et donc au fait qu'ils se trouvait toujours avec un cadavre de vampire à leur pieds elle accepta de s'en éloigner.

" Comme il te plaira Yûki… "

Yûki avait entrainait Kaname vers le bord du lac dont la surface brillait à la lueur de l'astre lunaire contrasté avec le rubis sombre du sang de la victime dont ils s'étaient éloignés. Alors qu'ils cheminaient lentement le long du lac Yûki ferma les yeux en écoutant le clapotis de l'eau sur les berges, un peu plus loin on entendait le hululement d'une chouette ou d'un hiboux qui rompait pas moment le silence qui c'était installé entre les deux jeunes gens, cette fois par contre ce silence n'était pas pesant comme il avait put l'être auparavant, Yûki qui avait entrainé Kaname au loin du cadavre avait garder la mains du vampire dans la sienne et ils marchaient à présent côte à côte, apprécient simplement le temps qu'ils passaient ainsi ensemble. La jeune fille avait presque l'impression de passer un moment tout à fait normale avec la personne qu'elle aimait le plus au monde. Après un petit moment la jeune fille s'arrêta et leva son regard ambre vers son compagnon.

_Ça faisait longtemps qu'on ne c'était pas retrouvé comme ça! Je suis contente Kaname!

"…Yûki…es tu véritablement certaine de n’avoir aucune blessure ?"

Yûki fut tout d'abord surprise par cette question et aussi par l'inquiétude qu'elle avait sentit percer dans la voix de Kaname, c'était la première fois qu'elle décelait de l'inquiétude dans la voix du vampire. Peut-être parce qu'elle ne répondit pas celui-ci lui redressa doucement le visage afin de l'observer, l'expression qu'elle put alors lire sur le visage de son compagnon confirma ce qu'elle avait entendu dans sa voix, il était inquiet. Yûki n'avait pas vraiment fait attention à son état, trop heureuse de voir que Kaname était venu à sauver des griffes de ce vampire, elle s'écarta alors de quelques pas de Kaname pour pouvoir s'examiner et ce n'est qu'à ce moment qu'elle remarqua un trou à son uniforme, plus précisément à son coude droit, elle se rappela que c'est sur ce soude que le vampire l'avait fait tomber, elle releva la manche de sa veste ainsi que celle de sa chemise pour examiner son coude, celui-ci était en effet bien écorché.

_Ce n'est pas grand chose, ça n me fait même pas mal!

Yûki ne voulait pas que Kaname ne s'inquiète trop, elle-même ne c'était pas rendue compte de sa blessure avant cette instant, d'ailleurs elle se demanda comment c'était possible qu'elle n'est rien sentit avant, peut-être parce qu'elle n'avait pas conscience de la présence de la blessure. Elle passa ses doigts sur la plaie dont le sang n'était pas encore sec et elle dut retenir une grimace, maintenant qu'elle savait qu'elle était blessé c'était comme si la douleur c'était d'un coup réveillée.

_Aïe...

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Kaname Kuran
Président de la Night Class
Président de la Night Class
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 30
Emploi/loisirs : Président de la Night Class
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Mer 9 Juil - 20:29

[Je te prie de m'excuser pour mon retard, je suis confus...]


Le mutisme s’éveilla sous les traits feutrés de la surprise, alors que ses grands yeux contrastaient intensément avec le regard rongé par l’inquiétude du Maître vampirique ! Ses mains avaient osé saisir son visage avec toute la douceur qu’il pouvait lui témoigner…Une caresse frissonnante mais à la fois contenue par cette retenue face à laquelle il ne voulait pas céder. Comment pouvait il se contenter de seulement la regarder au loin sans jamais ne serait ce l’effleurer, la toucher, saisir cette personne fragile contre lui ? Comme autrefois certainement, comme par le passé lorsqu'il pouvait redessiner ses joues rougissantes et ressentir cette chaleur qu'il n'avait jamais connu en tant que vampire...Un crime, voilà donc ce qu'il ressentait même avec toute la volonté qu'était sienne, il ne pouvait pas l'effacer et le désirer bien moins encore... Les vampires s'abreuvent de sang pour combler le vide de leur cœur, pour faire éclore leurs sentiments...Mais jamais il ne pourrait briser ce qu'il aimait tant chez elle, voilà donc un contraste bien cruel...Comment le pourrait il ? Mais comment pourrait il abstenir le moindre de ses gestes, alors que son regard lui même avait déjà cédé, alors que son cœur avait déjà capitulé face à son seul sourire…Comment faire taire les rayons du soleil qui doucement d’une caresse amère effaçaient les moindres glaces de votre personne? Cette seule fine pellicule pourtant si résistante se brisant lentement mais surement face à une chaleur si vive…Quand à lui ce seul masque était déjà éparpillé en un éclat de diamants sous le joug d’un sentiment si fort…Ne dit on pas que l'amour est une rose, les pétales demeurant un songe alors que la douleur des épines évoquent la fatale réalité...Voilà donc ce qui symbolisait leur proximité, une douceur qui s'achevait face à l'éveil de ce qui était!

Le maître vampirique ne pouvait faire taire de seul souhait de s’emparer de ses lèvres, voilà quelque chose qui n’était pas raisonnable, qui ne lui ressemblait pas…Oui, autant d’emportement en ses tortueuses pensées étaient loin d’être l’accomplissement de sa personnalité…A moins que cette chaleur qu'il pensait être illusoire en lui soit réelle? Justement parce que cette jeune fille était là, a moins que toutes ses expressions, ses gestes, ses caresses le révélaient tel qu’il était, tel qu'il est, et tel qu’il sera à jamais…Comment ne pas souffrir en pensant qu’un jour elle ne serait certainement plus là…Que se passerait il donc ? Il redeviendrait aussi froid que la glace, aussi tranchant que la lame vengeresse, aussi sanglant que ses semblables …

Ce vent lointain, silencieux, emprunt de sa solitude amère…Etait il le reflet brisé de sa personne ? Son regard s’était troublé semblant s'éloigner, alors que lentement sa main avait glissé dans le cou de la jeune fille pour relâcher la prise délicate qu’il avait laissé glissé sur son visage. La jeune fille finit par émettre une certaine distance avant de s’assurer minutieusement d’elle même qu’elle n’était pas blessé…Mais la fragrance de son sang assuré au Maître vampirique qu’elle l’était…
Elle défit lentement les boutons de sa veste, ainsi que ceux de sa chemise relevant lentement la manche. Dévoilant ainsi une blessure sur son coude.


Ce n'est pas grand chose, ça n me fait même pas mal!

Kaname ne prononça pas un mot, se contentant d’ hocher la tête en signe de désapprobation…Refusant tout simplement de ne pas apaiser la blessure lancinante de la jeune fille…Ayant prit conscience de ce qui la heurter, elle ne fit que se raviver plus fortement…

Aïe...

Il lui fit un faible sourire...

"Permets moi d'apaiser cette souffrance..."


Le silence voilà donc l’atmosphère qui entourait les deux protagonistes depuis l’a rupture brutale de l’incident de cette nuit de pleine lune. Cet entité était certes malicieuse, mais elle était noble de par son apparat, ainsi nul mot ne serait dérober a leurs cœurs et leur lèvres si longtemps scellés… Toute raison semblait vouloir s’effondrer dés que son regard se posait sur elle. Son regard parcouru un instant furtif son expression blessé, ne faisant qu’attiser l’inquiétude amère qui se tissait sur ses traits habituellement si froid ! Kaname se rapprocha de sa précieuse Yûki, alors que sa main venait se glisser dans la sienne remontant lentement jusqu’à atteindre son coude pour le soutenir. Son autre main vint effacer dans une caresse le sang qui perlait encore dans un geste délicat et lent. Cette main maculé de sang vint saisir cette main tremblante du à la douleur…Kaname se pencha lentement, ses lèvres vinrent se glisser jusque sur cette blessure encore sanguinolente…Bien qu’un peu de sang vinrent heurter ses lèvres, que son regard put être illuminé un faible instant d’un lueur plus écarlate…Il ne commit pas cet irréparable qui aurait pu advenir. Le vampire déposa un baiser qui fut éclairé par une douce lumière, cette sphère apparaissant aussi éclatante que les astres des cieux sombres, elle se dissipa presque aussitôt. Le sang Pur ne croisa pas immédiatement le regard de la jeune fille, il porta ses long doigts fins à ses lèvres effaçant ainsi toute trace qui malencontreusement avait redessiné ses lèvres…La tentation avait été bien plus grande que cette nuit là où elle l’avait attendu, si longtemps qu’elle s’était assoupit…Cette même nuit ou ses mains avait lentement caresser son cou, son souffle froid pesant sur sa peau frémissante, ses crocs avaient à peine oser tracer leur cruauté…Mais il s’était ravisé, tout comme cette nuit avait eu assez de raison pour ne pas y céder.

La blessure se dissipait peu à peu, bientôt plus aucune marque n’imposait son sceau sur sa peau blanche…

"Cela est bien mieux à présent Yûki "

Il caressa sa joue, chassant des mèches de cheveux qui voilait le regard ambré de Yûki..
.

"Si seulement je pouvais te garder auprès de moi..."

_________________
"Oui...Fuis Yûki...Tu me rends cruel..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Ven 15 Aoû - 14:57

[Désolé pour l'attente je suis partie en vacance et après j'ai était un peu prise, je m'en excuse... Je suis navrée... Embarassed Embarassed Embarassed ]

Yûki ne put cachet sa surprise, surprise dut à plusieurs choses, tout d'abord elle ne c'était pas attendue à entendre une telle inquiétude dans la voix de Kaname, non pas qu'elle n'était pas heureuse de savoir qu'il s'inquiétait pour elle non, au contraire en un sens elle était plutôt contente, mais c'était rare de la voir réagir ainsi. La seule fois ou la jeune fille l'avait vu inquiet elle était encore petite, c'était la fois ou son père adoptif l'avait appelé en lui disant que Yûki avait était enlevé, ce qui était bien entendue totalement faux, mais Kaname était arrivé totalement paniqué. La jeune chargée de discipline était également surprise par la proximité que cette nuit laissait entre eux, elle ne c'était pas attendu à ce que le vampire lui prenne ainsi le visage entre ses mains, tant de douceur de la part de Kaname était normale c'était le geste plutôt qui l'a surpris, jamais en journée il ne ce serait permis une telle chose. C'était presque comme si le jour et la nuit faisait de cette académie deux mondes différents, comme si le jours faisait d'eux, deux personnes obligés de se plier aux obligations de leurs rangs, et qu'ils soient seuls à savoir la souffrance que cela leur apporte et que le nuits les rapprochés inexorablement à l'abri des regards indiscrets des personnes qui les entourées. Yûki bien que pendant longtemps eut refusé de s'avouer ses sentiments envers le vampires était, aujourd'hui, bien obligé de les reconnaitre, elle ne pouvait continuer à ignorer que quant elle ne le voyait pas elle n'avait qu'une seule envie, être avec lui, qu'elle pensait sans arrêt à lui, ce n'était pas dut au hasard tout cela non, et pourtant, pourtant elle savait bien que cet amour était interdit, il était un prince parmi les vampires, c'était déjà folie toutes ces attentions qu'il avait envers elle, elle qui n'était qu'une simple humaines.

Malgré tout cela la jeune chargée de discipline ne pouvait faire taire son cœur, pourquoi? C'est une bonne question, elle ne le savait pas elle-même, ce qu'elle savait c'était que ce dont elle rêvait en secret était impossible, mais bien que ça raison le sache, ses sentiments ne suivaient pas. C'est dans ces moment la qu'elle se rappeler un vieux dictons qui n'avait jamais eut alors autant de sens: « Le cœur a ses raisons que la raison ignore » c'était bien vrai. Mais un jour il faudrait bien que même son cœur se fasse une raison, elle savait bien qu'elle ne passerait pas sa vie à l'académie Cross, et même si c'était le cas sa vie à elle ne serait pas éternelle contrairement à celle de Kaname qui l'était bel et bien, elle était mortelle et le serait sans doute à jamais vu qu'il se refuser à lui faire partager ses ténèbres.

Yûki avait avait prit le temps de s'examiner ayant souhaité rassurer le maitre vampirique sur son était de santé qu'elle jugeait bon, mais c'était avant de s'apercevoir qu'en réalité il n'était pas si bon que cela vu qu'elle était blessé, cependant la blessure ne devait pas être des plus grave sinon, elle s'en serait rendu compte bien avant. Quand elle releva les yeux quittant du regard son coude meurtri pour assurer à Kaname qu'elle allait bien et qu'elle n'avait pas le moins du monde mal elle vit bien au regard de celui-ci que s'il lui avait demandé si elle n'était pas blessé c'était qu'il se doutait que c'était le cas. Avait-il sentit l'odeur de son sang? Sans doute car celui-ci n'était pas encore sec.

Cependant et malgré le vue de la blessure et du sang de la jeune fille Kaname ne prononça pas un mot, il hocha simplement la tête en signe de désapprobation alors que par mégarde la jeune fille de ses doigts fins effleura sa blessure réveillant elle même une douleur lancinante qui traversa tout son bras lui arracha une grimace de douleur.

Elle vit cependant un faible sourire sur le visage de Kaname, sourire qui ressemblait plus à un sourire triste qu'à autre chose. Était-il ainsi triste parce qu'elle était blessée? Sans doute.

"Permets moi d'apaiser cette souffrance..."

Un nouveau silence c'était installé entre eux, Yûki n'osait plus faire un geste, ses yeux couleur d'ambres étaient plongés dans ceux couleur rubis du maitre vampirique. Dès que leurs regards se furent croisé, Yûki presque instantanément fut plus captivé va ce regard que par sa douleur, bien que malgré tout celle-ci ne disparut pas, elle était toujours présente mais n'occupait plus la totalité de son esprit ce qui la faisait quelque peu diminuer. Le maitre vampirique se rapprocha de la jeune fille, ne s'arrêtant qu'une fois assez près d'elle pour lui prendre la mains avec toujours la même délicatesse dont il faisait preuve à son égard, son emprise glisse lentement comme une caresse le long de son avant bras jusqu'à son coude. Une geste toujours aussi délicat il effaça le sang qui s'échappait encore de la plaie. La jeune fille pourtant alors que les doigts de Kaname effleuraient sa blessure ne fit pas un geste, incapable de bouger elle le laissa faire. La seule chose qui prouvait qu'elle était toujours consciente de ce qui se passé était sa mains qui tremblait légèrement à cause de la douleur. De la mains qui avait écarté le sang qui perlait sur son coude Kaname sessit la main de la jeune fille, il se pencha ensuite allant jusqu'à déposer ses lèvre sur la blessure de la jeune chargée de discipline. Ce fut alors un frisson comme une décharge électrique qui parcourut le corps de Yûki de part en part, lui rappelant l'espace d'un instant les fois où Zero avait planté ses crocs dans son cou, pourtant c'était si différant, avec Kaname elle ne ressentait pas cette peur et cette appréhension qu'elle ressentait avec Zero, d'ailleurs elle était sur d'une chose il ne la mordrait pas. Ce qu'elle ne savait pas c'était tous les efforts qui se devait de déployer pour ne pas le faire car l'envie était forte, bien plus forte que la nuit où il avait détourné son désir contre Ruka, aujourd'hui l'odeur du sang était pressante et tout le sang froid du sang-pur était mit à contribution pour ne pas céder et ne pas commettre l'irréparable et perdre ce qu'il chérissait le plus.

_Kaname...

Ce fut donc elle qui brisa le silence qui c'était installé entre eux prononçant simplement le nom du vampire, Il sembla pourtant à la jeune fille que sa voix était l'espace d'un instant redevenue la même que quant il venait la voix chez le directeur il n'y avait pourtant pas si longtemps que cela. Elle baissa les yeux sur son coude qui ne portait maintenant plus aucune traces de blessures, les pouvoir dont faisait preuve les vampire et plus particulièrement Kaname était de plus en plus surprenant aux yeux de Yûki qui les découvrait petit à petit.

"Cela est bien mieux à présent Yûki "

_Oui, merci Kaname, cette fois je ne sens vraiment plus rien!

La jeune fille lui fit un magnifique sourire et bougea un peu son bras s'assurant qu'elle n'avait plus du tout mal et montrant la même chose au maitre vampirique, cette fois cette blessure n'était vraiment plus qu'un mauvais souvenir. Elle sentie alors les doigts de Kaname contre sa joue, une nouvelle fois, il chassa des mèche de cheveux qui tombaient en bataille devant son visage, elle leva de nouveau son regard vers lui.

"Si seulement je pouvais te garder auprès de moi..."

Le cœur de la jeune fille manqua un battement alors que cette phrase résonnait à ses oreilles, ses jambes faiblirent un instant et elle cru presque qu'elle allait tomber au sol sous le coup, elle en resta stupéfaite de surprise, décidément cette soirée... Il fallait qu'elle est le cœur bien accroché, cependant elle ne sut quoi répondre tant les mots restait bloquaient dans sa gorge nouée.

"Moi aussi j'aimerais tant que ça puisse être la cas, mais c'est toi même qui m'a dit que c'était impossible!"

Bien que ces mots ne sortir pas de la bouche de la jeune fille et qu'ils ne restèrent que pensés la jeune fille, une nouvelle fois prit le vampire dans ses bras, lui montrant ainsi qu'elle aussi aurait aimé que ce puisse être le cas.

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Kaname Kuran
Président de la Night Class
Président de la Night Class
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 30
Emploi/loisirs : Président de la Night Class
Date d'inscription : 29/10/2007

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Lun 20 Oct - 14:58

Kaname...

...Comment se faisait il que son nom résonnait différemment prononcé au travers de la voix de cette jeune fille? Comment se pouvait il que ses lèvres puisse ainsi le façonner ? Pourtant, il était loin d'être le chevalier qu'elle semblait percevoir: Il était un vampire, un monstre qui s'abreuvait de sang! Et cela ne changerait rien à la progression du temps qui s'organisait dans l'ombre autour des êtres éphémères! l était étrange que le souvenir de son enfance vint de nouveau resurgir dans l'esprit du maître vampirique. En effet durant un court instant ce fut le passé qui vint délicatement se transposé au présent, il se remémora la première fois où Yûki avait recouvré la voix. Ce même instant précieux où elle avait seulement prononcé son nom... Il se souvenait parfaitement qu'elle avait tendu sa main pour s'agripper au pan de sa manche afin lui demander timidement de ne pas partir. Cette simple poigne était emplit d'une grande force, bien plus forte qu'une parole, un geste que nul de sembler pouvoir briser ou faire cesser! Rien que par l'éclat de son sentiment, de son souhait. Non, pas même le plus redoutable des Sang Pur n'oserait l'effacer! Depuis cette nuit noire parsemé d'éclat cristallin, il avait fait le choix de ne jamais abandonner Yûki, de veiller sur elle. Il avait fait ce choix sans véritablement en avoir conscience, tout comme il n'avait pas prit garde à la nature de ses sentiments qui s'étaient modifiés avec le temps. Autrefois il voyait une enfant qu'il voulait protéger des ténèbres qui pouvaient l'accabler, à présent il percevait la jeune fille qui faisait battre son cœur. Cette fleur délicate qu'il désirait protéger au péril de son existence éternelle...Au péril de sa raison et de sa personne...

Oui, merci Kaname, cette fois je ne sens vraiment plus rien!

Kaname laissa un sourire dessiner le contour de ses lèvres...C'était mieux ainsi, tout comme ce sourire qui s'éclairait sur son visage. S'il pouvait seulement retenir cet instant il le ferait sans aucun doute. Mais bien que les pouvoirs d'un Sang Pur soit immense, il ne pouvait franchir certaine limite...Non les limites de la puissance, mais celle qui appartenait aux sentiments. Ce temps si précieux il ne pourrait jamais le retenir.
...Jamais? Pas vraiment a moins...D'immortaliser le vécu de la jeune fille...Mais le pouvait il? Pourtant c'est uniquement ainsi qu'il pourrait veiller sur elle, tout comme la garder à jamais auprès de lui.

Kaname n'avait pas prit garde à la lueur songeuse qui avait traversé son regard, alors que ses doigts avaient seulement redessiné le sourire qui se traçait sur les lèvres de la jeune fille, effleurant à peine la peau douce de ses joues frissonnantes. Il y a des mots que notre voix ne parvient à formuler tant les paroles sont douloureuses et difficiles à évoquer. Mais le recueillement des pensées lui, ne suit pas les mêmes règles! Si bien que le maître vampirique pu entendre raisonner ces seuls mots en les tréfonds de l'âme de la jeune fille" Moi aussi j'aimerais tant que ça puisse être la cas, mais c'est toi même qui m'a dit que c'était impossible!"


Impossible...Non, là n'était pas le terme exact..Il ne pouvait tout simplement pas s'y résoudre de toute son âme...

Lentement il sentit la silhouette de la jeune fille glisser contre lui pour le serrer...Une étreinte qui lui capella le geste de cette enfant privé autrefois de sa voix. Encore un geste que nul ne pourrait dissiper par la force de l'émotion exprimée! Le vent soufflait bien plus fortement à présent. Pourquoi autant de ravage? Etait ce pour exprimer son courroux sous le regard d'une union retenue entre ces deux êtres? La nature était elle donc si incline à refuser ce qui pourtant était une évidence?
L'atmosphère était devenue bien plus froide depuis le moment où cette soirée avait débuté. Kaname entoura la jeune fille de ses bras pour lui rendre son étreinte, avant de lever un instant son regard vers le ciel pour aussitôt le poser sur la jeune fille qu'il serrait contre son cœur. Tout instant le plus fort et le plus précieux soit il doit se terminer, bien que l'on souhaite le retenir incessamment.

Mais en tant que Sang Pur, il se devait adopter un certain comportement au sein de son entourage! En tant que Président de la Night Class il ne pouvait se permettre aucun outrage dans son attitude comme aucune ombre dans ses agissements! Tout comme sa présence était requise afin d'apaiser les agitations au sein de la communauté vampirique! Il ressentait clairement que le calme était sur le point de se briser en ce moment même dans la classe.


"...Yûki...Pardonnes moi...Mais il semblerait bien que je sois forcé de retourner au Pavillon central! Leur calme semble sur le point de s'interrompre brutalement, et je ne peux laisser une telle chose se produire!"

Avec beaucoup de douceur, il écarta seulement la jeune fille avant de lui saisir délicatement le visage...

"Mais pour ce soir...Rentres je te prie, je me sentirais bien plus rassuré"

Il lui fit un dernier sourire...

"Tu veux bien Yûki?"

_________________
"Oui...Fuis Yûki...Tu me rends cruel..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Au clair de lune   Ven 24 Oct - 19:44

Yûki réalisa pour la première fois de la soirée qu'elle venait de l'appeler simplement Kaname, elle se demanda si c'était la première fois qu'elle le faisait ou non. En temps normale jamais elle ne se serait permis de l'appeler simplement Kaname, elle ajoutait toujours -sempaï, cela faisait bien longtemps qu'elle avait renoncé au -sama. Elle avait prit cette décision étant plus jeune parce qu'elle avait changé, parce qu'elle devait réaliser qu'elle ne faisait pas partie du même monde que lui, et pourtant, pourtant elle n'arrivait pas à s'y résoudre, le simple fait de simplement le voir ne lui suffisait plus, elle s'en rendait compte de plus en plus chaque jour et chaque nuit, à chaque rondes. A tout instant les le guète, cherchant à le voir, il hante ses pensées tout le temps. Pourtant elle sait bien qu'elle ne peut pas vivre à ses côtés, elle ne fait pas partie du monde de la nuit. Et elle n'en ferait sans doute jamais partie, maintenant elle savait une chose, c'était que seul la morsure d'un sang-pur pouvait faire d'elle une créature de la nuit seulement... Elle avait peur, peur de se faire mordre par l'un d'eux, le seul en qui elle avait confiance, c'était Kaname. Mais il ne lui demanderait jamais, non, jamais. Il ne fallait pas qu'elle espère l'entendre lui demander un jour si elle voulait devenir un vampire pour rester avec lui. Kaname ne tenait sans doute pas à ce point à elle, il ne l'aimait surement pas de la même façon qu'elle elle pouvait l'aimer, c'était bien dommage d'ailleurs car c'était la raison pour laquelle son cœur souffrait ainsi chaque jour d'avantage. La petite fille qui voyait autrefois un prince charmant en lui avait bien changeait, c'était devenue un jeune femme qui voyait en lui l'homme qu'elle aimait d'un amour impossible, un amour qui ne se réaliserait jamais.

Yûki vit un sourire se dessiner sur le visage de Kaname, elle se demander parfois s'il n'y avait vraiment qu'à lui qu'elle sourirait ainsi? Elle ne pouvait pas le savoir, elle n'était pas tout le temps avec lui, mais elle voulait le croire, quand elle pensait cela ça lui faisait plaisir car quelque part mais si elle pensait que Kaname n'avait pas pour elle les mêmes sentiment qu'elle avait pour lui, au moins, si c'était à elle seule qu'il souriait de cette façon c'était qu'elle était quand même spéciale pour lui.

Malheureusement pour elle ça ne suffisait pas, elle se disait que tout aurait été plus simple si elle était née vampire, au moins elle aurait put rester auprès de lui, sans qu'il n'y est besoin de la transformer en vampire, mais ce n'était malheureusement pas le cas.

Yûki sentait encore le contact des doigts du vampire sur sa peaux, ses doigts étaient passés sur sa joues avant de s'attarder sur le tracé de ses lèvres. Pourquoi? Elle se demandait pourquoi tant d'attention lui était apporté? Certes ça lui faisait plaisir, mais en même temps c'était une telle torture, car elle devait se retenir de lui dire ce qu'elle ressentait. Son cœur aurait voulut lui crier qu'elle l'aimait, alors que son cerveau refusait que cette phrase soit formulé, elle avait trop peur d'être rejeté ou pire, elle ne l'aurait surement pas supporté. Elle ne voulait pas être définitivement fixé sur ce que ressentait Kaname, car elle avait l'impression qu'alors tout serait finit.

Plus elle y pensait plus elle se disait qu'il serait peut être préférable qu'ils ne se voient plus, mais l'instant d'après elle refusait cette simple pensée.

La jeune fille avait prit Kaname dans ses bras, un peu comme avant, elle se serra contre lui, elle aurait voulut rester comme ça pour toujours, elle se sentait plus calme et plus apaisait ainsi, ses question et ses doutes n'était plus aussi présent ainsi. Seul le hurlement du vent se faisait entendre, mais elle se fichait bien que le vent hurle ainsi car il ne pourrait pas effacer le lien qui les unissait dans ces précieux instants où ils étaient si près l'un de l'autre, une proximité qui ne durée jamais autant qu'ils l'auraient voulue mais qui était d'une formidable intensité.

Elle sentit les bras de Kaname l'enlacer et resserrer leur étreinte, elle ne sentait pas la morsure du vent ainsi et elle entendait le léger son des battement de cœur du vampire, faible et lent, mais régulier. Elle leva les yeux vers lui au moment où celui-ci baissait les yeux vers elle et leur regard se mêlèrent un instant. Elle sentit dans celui-ci que le moment de la séparation n'allait pas tarder à venir et elle en eut le coeur serré mais il en était ainsi comme à chaque fois.

Yûki le savait depuis le moment ou il était arrivé qu'il devrait forcément repartir, mais elle n'était jamais assez bien préparé pour cela. En tant que président de la Night Class et en tant que sang-pur, il ne devait pas rester trop longtemps éloigné des autres élèves de la Night Class surtout avec ce qu'il c'était passé, elle avait était attaqué et blessé, l'odeur de son sang avait du se répandre dans l'académie, il ne faudrait pas que l'agitation des autres vampires entraine un regrettable incident.

"...Yûki...Pardonnes moi...Mais il semblerait bien que je sois forcé de retourner au Pavillon central! Leur calme semble sur le point de s'interrompre brutalement, et je ne peux laisser une telle chose se produire!"

Elle se laissa faire quand il l'écarta de lui, voilà c'était le moment où ils allaient devoir se séparer, pour une fois Yûki ne fit rien pour le retenir.

_Je comprend ne t'en fait pas, il est plus important pour toi de retourner les voir, que de rester ici maintenant qu'il ny a plus de danger je m'en sortirait! Tout va bien ce passer.

"Mais pour ce soir...Rentres je te prie, je me sentirais bien plus rassuré"

Il voulait qu'elle rentre pourtant elle n'avait pas encore finit sa ronde, mais elle était fatigué, elle c'était tellement débattue contre ce vampire de Level E qu'elle se sentait incapable de continuer à patrouiller ce soir.

"Tu veux bien Yûki?"

_Oui, tu as raison, je vais rentrer!

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au clair de lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au clair de lune
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight, le RPG :: Exterieur de l'académie :: Lac-
Sauter vers: