Vampire Knight, le RPG

Venez incarner un élève de la Day Class, humain, distrait mais futé, ou un élève de la Night Class, dont le secret reste toujours entier...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Ven 14 Nov - 0:58

Ruka se promenait dans la forêt, à l'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups.
Expression signifiant que l'heure est entre le coucher de soleil et entre le lever de la lune, et où il commence a faire sombre, au point de ne reconnaître personne si quelqu'un venait de promenait, où on pourrait voir que des silhouette.
Elle se promenait alors, voyant tout distinctement autour d'elle grace a ses yeux de vampires.
Et elle pensait.
Elle pensait a Ritsuka.
Elle en était tomber folle amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Dim 16 Nov - 18:16

Ritsuka était partit se baladait un peut plus tôt dans la soirée. Il n'arrivait pas dormir ça faisait un moment qu'il n'avait pas vu Ruka et elle lui manquait énormément il n'arrivait pas à se concentré sur autre chose que Ruka. Cela faisait un moment maintenant qu'il était sortit en pensant que sortir de l'académie lui permettrait de se changer les idées.

Il était en train de marcher quand il rentra dans quelqu'un, il avait aperçut la silhouette de la personne que trop tard . Heureusement le jeune homme ne marchait pas vite et il n'avait en réalité que légèrement heurté la personne.

"Excusez-moi... je ne vous ai pas vu... je ne vous ai pas fait mal au moins ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Dim 16 Nov - 20:57

Ruka marchait toujours silencieusement lorsque quelqu'un la heurta.
Elle se retourna pour piquer sa crise habitelle lorsque quelqu'un oser la bousculer, lorsqu'elle entendit un jeune homme s'excuser, et dont elle reconnu cette voix.
Toute envie de crise ayant disparut, elle garda son calme, et demanda d'une voix douteuse.

Ritsuka? C'est toi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Lun 17 Nov - 19:39

Ritsuka était en train de se masser son épaule à laquelle il avait une attelle. Ca faisait maintenant bien une semaine qu'il devait la partait et l'infirmière ne l'avait pas autorisé à ne plus la porté. Enfin bon il avait fallut que ce soit se côté qu'il avait cogné, il poussa un soupir. Quand il entendu Ritsuka? C'est toi?

Le jeune se figea, fit pivoter son sac et sortit une lampe de son sac. Il devait vérifier même si la voix était un peut bizarre, il devait savoir s'il se trompé ou non. Il alluma la lampe qu'il venait de récupérer et vérifia si c'était bien Ruka qu'il avait en face de lui.

"Ruka ? Qu'est ce que tu fais la ? Tu n'as pas cour aujourd'hui ?"

Il ne put rien faire d'autre tellement il ne s'attendait pas à la voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Mar 18 Nov - 18:40

Quand la jeuen fille se prit un lumière en pleien figure, et en entendant la question du jeune homme, tout en mettant sa main en visière sur son front, elle eut un petit rire et dit.

J'ai séché ... mais chuuuut!!!

Ruka lui sourit.
Puis, en voyant l'attelle à l'épaule de Ritsuka, elle lui demanda gentillement.

Qu'est-ce que tu t'es fait?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Mar 18 Nov - 20:15

Le jeune homme sourit en réponse au sourire de Ruka. Cependant son sourire s'effaça rapidement à cause de la question de la vampire. Il eut un petit soupir.

""Et bien... Tu sais mon épaule me faisait mal assez souvent... alors j'ai demandé à l'infirmière... elle m'a dit que je devais reposer mon bras pendant quelques temps..."

Il s'arrêta là baissa les yeux et continua d'une voix hésitante près à lui dire exactement pourquoi. Sinon il avait l'impression que Ruka ne se conterais pas que de ce qu'il venait de dire.

"Tu vois... ce n'est pas quelques chose de grave."
Il releva la tête et regarda Ruka droit dans les yeux. "J'ai été blésé une fois à cette épaule, j'ai faillit ne plus pourvoir la bouger... J'ai un peut trop forcé c'est tout..."

Il fit un petit sourire et resta silencieux quelques instants mal à l'aise.

"Sinon toi quoi de neuf depuis la dernière fois ?" tenta -til pour essayer de diriger la conversation vers un autre sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Jeu 20 Nov - 15:35

Ruka lui sourit tendrement et lui dit.

Ah ok!
Si tu veux je peux essayer de te guérir ton épaule!


Quand il lui demanda "quoi de neuf depuis la dernière fois", Ruka baissa un peu la tête, sans cesser de le regarder, un petit sourire en coin, et lui dit.

Et bien ... rien ... a part le fait que tu m'a beaucoup manqué!
Et toi?
Quoi de beau a part ta blessure au bras?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Sam 22 Nov - 17:39

Ritsuka fit un sourire à la présentation de Ruka et il rougit légèrement quand elle lui dit qu'il lui avait manqué.

"Non c'est bon, ca ira. Sinon..." il fit un grand sourire et se rapprocha de Ruka " Tu m'as énormément manqué aussi".


Il l'embrassa et la serra dans ces bras au bout de quelques minutes il écarta Ruka et lui ébouriffa les cheveux.

"Hum... à oui il y a aussi autre chose, j'ai rencontré un garçon dans la day class qui est assez intéressant. Tu devrais le rencontré il s'appelle Fatsatsu Kiryû-Hio, il a l'aire de s'y connaitre pas mal en vampire..."


Il s'arrêta regarda Ruka dans les yeux pour voir sa réaction à ce qu'il venait de dire. Cependant dès que son regard croisa celui de Ruka il eut seulement envie de la serrer dans ses bras et de l'embrasser. Néanmoins il n'en fit rien et attendit sagement la réaction de la vampire à ces dires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Lun 24 Nov - 15:19

HJ: Wouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa trop beau ton nouvel avatar! Je craque^^ mais dis moi, c'est pas le même que l'avatar de Fatsatstu?

Ruka lui sourit et se laissa se faire embrasser qu'elle lui rendit avec tendresse.
Puis quand il lui ébouriffa les cheveux, elle fit une petite grimace de mécontentement en se recoiffant.
puis, quand il lui parla d'un des day class, elle réflécht un moment et dit.

Oui j'en ai entendu parler!
Selon les rumeur, il est le fils de l'une ds plus grande des vampiresse qui a mal tourné.
Mais pourquoi tu voudrai que je le rencontre?


Elle lui avait parler gentillement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Lun 24 Nov - 16:22

[HJ : non ce n’est pas le même je te rassure ^^ je sais qu'ils se ressemblent beaucoup, même après ma recoloration... Si ça pose problème je changerais. Sinon je ne sais pas pour Fatsatstu mais lui normalement à la base il représente Yodaime de Naruto si tu veux je t'enverrai l'image de base.]

Le jeune homme apprécia le baisé que lui rendit Ruka. Il eut un sourire à la grimace qu'elle fit lorsqu'il lui ébouriffa les cheveux.
Il écouta ce que la vampire disait sur Fatsatstu, ce qu'elle venait de lui dire ne l'étonné qu'a moitier même s'il fut surpris d'apprendre que c'était le fils d'un vampire. Il n'était pas sur que cela soit vrai.

"Je disait ca comme ca, il s'y connait pas mal en vampire et je pensais qu'il serait des choses par rapport... au faite que tu ne veuille plus être un vampire...."

Il s'arrêta embarrassé, personnellement il aimait Ruka pour ce qu'elle était qu'elle soit un vampire ou non. Ritsuka n'aimais pas vraiment parler de ce sujet, il ne savait pas pourquoi mais cela le mettait plutôt mal à l'aise.

En plus il ne voulait pas parlé des pouvoir de son ami, après tout Ritsuka avait promis de ne pas révéler son secret. Il prit une inspiration pour ce remettre les idées en place et fit un sourire à Ruka.

"Enfin ce n'est qu'une idée..."

Il se rapprocha d’elle sans un mot et la serra dans ces bras il lui murmura à l’oreille.

"Si jamais il devait t’arriver quelques choses… je ne…" Il s’arrêta ne pouvant continué et dans un même temps il resserra son étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Lun 24 Nov - 20:37

HJ: ok lol n'empeche il est très beau ton new. Je comprend Ruka quand elle est amoureuse de lui ... Nnnnnnnnnnnnnnnnnnnaaaaaaaaaaaaaaaannnnnnnnnnnnnnnn je veux pas voir Yodaime lol Fat' c'est Fat' c'est tout lol mdr

La jeune vampire se laissa se faire serrer dans les bras de son bien-aimé, et s'y blotti tout en posant sa tête dans son cou.
Elle s'y sentit tellement bien qu'elle ferma les yeux rien que pour faire durée ce moment qu'elle voulait éternelle, tout en sentant son odeur si enivrante et qui avait le don de la calmer, l'appaiser.
Elle lui répondit alors dans un murmure.

Je sais ... mais ce n'est pas à Kiryû-Hio de le faire ... le professeur Wolf est là et il a l'air plus compettant que ce Day Class.
...
Et j'ai de bonnes raison de ne plus vouloir être ce que je suis ...


Elle inspira doucement et lui mumura a son tour a l'oreille en se serrant plus contre lui.

Je t'aime tellement ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Sam 29 Nov - 20:08

[HJ : désoler pour le temps de réponse mais je suis peut over bouqué avec mes cours, la semaine prochaine aussi je risque de pas avoir beaucoup de temps pour répondre ^^']

Le jeune homme laissa Ruka se blottir un peut plus dans ses bras. Il écouta ce qu'elle avait à lui dire sans un mot. Quand elle eut fini il lui caressa doucement la tête puis s'écarta de manière à ce qu'il puise voir son visage ton en faisant glisser sa main sur sa joue. Ritsuka lui fit un sourire doux.

"Je sais bien que tu as tes raisons, c'est pour ça que je ne chercherais pas à t'arrêter mais je... je ferais tout pour te protéger... parce que je t'aime..."


Il s'arrêta pas très à l'aise en disant ces mot il avait de nouveau rougit. Ritsuka se demanda quelques secondes si Ruka pouvait le voir puis repris.

"Tu comprends n'est ca pas ?"

Un sourire se dessina à nouveau sur ses lèvres et il l'embrassa de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Dim 14 Déc - 16:28

(HJ: pas grave! et le temps, c'est du suspens pour moi! ^^)

Ruka se laissa se faire embrasser par le jeue homme et prolongea même le baiser encore plus longtemps.
Ellene voulait pas le perdre.
Elle voulait rester a tout jamais a ses côtés.
Quelques longues minutes plus tard, elle décolla doucement ses lèvres de celles de Ritsuka, et tout restant son visage près du sien, les lèvres proches des siennes, elle lui murmura tendrement.

Tu as réussi a me faire changer du tout au tout!
Tu m'a connu en vraie garce, toujours là au bon moment pour lancer des mechanceté, et très jalouse, car j'était folle amoureuse de Kuran!
...
Ce temps là est réellement terminé!
je ne suis plus la même, grâce à toi!
...
Et c'est pour toi que je fais ça!


Elle lui déposa un doux baiser sur ses lèvres sucrées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Jeu 18 Déc - 23:48

Ritsuka vira au rouge a la déclaration de Ruka, il ne savait pas vraiment ce qu'il avait pour la changé. Tout ce qu'il avait toujours fait c'était de lui parler en respectant ces humeurs. Sa réflexion fut interrompu par le baisait de la vampiresse. Il eut un petit soupire.

"Tu sais je ne te demande pas de changer du tout au tout, j'aime celle que tu es. Tu le sais bien..."

Il fit un sourire doux relâcha l'étreinte dans laquelle il tenait Ruka. S'écarta et lui fit un sourire doux leva son bras valide et lui caressa doucement les cheveux. Il avait envi de changer de sujet, Rituska n'aimait pas évoquer ce sujet là. Il avait l'impression de demander énormément à Ruka alors que lui ne faisait rien. Il détestait ça.

"Hum... après tout si ça ne t'embête pas tu peux regarder si tu ne pas soigner mon bras."

A peine avait-il prononcé ses mots qu'il avait déjà enlevé son attelle et commencé à enlever sa chemise sans même laisser le temps à Ruka de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Sam 20 Déc - 18:27

Ruka eut un doux sourie en coin aux paroles de Ritsuka.
Elle n'eut pas le temps de répondre que celui-ci avait enlever sa chemise, et commença a retirer son atèle.
En voyant le magnifique torse de Ritsuka, elle eut un petit sourire et lui dit.

Très beau torse! ^^
Comment tu fais pour avoir des tablettes comme ça?


Puis, elle s'approcha doucement de lui, lui prit doucement le bras blesser, et l'examina.
Puis, elle dit tout en continuant a examiner.

Toi, tu t'es battu!
je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Dim 21 Déc - 20:47

Ritsuka vira a nouveau au rouge à la réflexion de Ruka sur ses abdominaux, il ne s'était pas du tout attendu à ça. Il la laissa s'approcher et regarder son bras, il ne comprit pas pourquoi elle parlait de se battre.

"Je ne me souvient pas mettre battus récemment... Après si tu parle de ce qui à causer la blessure d'origine...." Il hésita, quelques seconde "... c'est ma mère qui me la faite... le jour ou elle…"

Il n’avait pas put finir sa phrase les mots étaient restés coincé dans sa gorge. Par alors qu’il disait ça, il avait retiré son bras des mains de Ruka et s'était retourné de manière a ce que la vampire voit la cicatrice qu'il avait dans le dos du jeune homme. Elle pouvait aussi voir bas bas dans son dos son tatouage d'un tigre blanc sur ses deux pattes arrière.

"Tu vois c'est cette blessure qui est à l'origine de mon problème actuelle."

Il avait parlé calmement même si à l'intérieur il n'était pas du tout calme, il se sentait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Mar 13 Jan - 22:52

Ruka fut vraiment peiné en voyant cela.
Quelle genre de mère, aussi vampire soit-elle peut-elle faire cela a so propre enfant?
Pour le rassurer et l'apaiser, elle s'approcha doucement de lui, posa ses mains sur son dos dénudé, et finit par passé sas bras autour de sa taille, de se serrer tendrement contre lui dans son dos et de poser sa tête contre son omoplate.
Elle lui dit alos doucement.

Je suis vraiment désolée de ce que ta mère a fait!
...
Mais il est très beau ton tatouage!
Tu l'a fait quand?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Mer 21 Jan - 23:37

Ritsuka vira au rouge quand Ruka commença a l'enlacer même s'il appréciait la sensation que cela lui donnait. Il posa doucement la main de son bras valide sur ses mains. Pendant qu'il écoutait ce qu'elle disait, il eut un sourire triste aux premières paroles de Ruka même si la vampiresse ne pouvait voir son expression. Il écouta sa question et un demi-sourire

"Mon tatouage ?? Je ne sais plus...
Je crois c'est après avoir fait un pari...
Peut de temps après que j'ai eut cette cicatrice.
Je suis content que tu l'aime."


Il fit une pose.

"Sinon mon bras est soignable ?
Ou il va falloir que j'attende qu'il se soigne tout seul."


Le ton, de sa voix montrait bien qu'il essayait de faire de l'humour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Jeu 22 Jan - 12:08

Ruka lui sourit tendrement et lui répondit.

Et ben laisse moi te dire qu'il est très beau ton tatouage ^^

Puis, quand il lui demanda avec humour si son bras était soignable ou pas, elle lui répondit tendrement.

Ben ca depend si l'infirmière a deja fait qqchose pour ton bras ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Lun 2 Fév - 11:59

Ritsuka réfléchit très sérieusement à la question de Ruka avant de répondre.

"Je crois pas qu'elle est déjà fait quelque chose pour mon bras elle voulais d'abord voir comment il réagissait en le laissant au repos avant de tenter quoi que se soit."

Il fit un sourire et se dégagea de l'emprise de celle qu'il aimait de manière à pouvoir voir son visage. De son bras valide il lui caressa doucement le visage.

"Alors, qu'en penses-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   Lun 2 Fév - 15:30

Ruka lui sourit tendrement et le laissa lui caresser le visage.
Elle lui répondit alors.

Et bien je pense qu'on devrait attendre de voir ce que peux faire l'infirmière peut faire pour ton bras, et apres je verrai si je peux faire quelque chose moi, si elle n'arrive a rien faire!

Elle passa alors doucement ses bras autour de son cou et se serra dans "ses" bras.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure où on ne reconnait ni chiens ni loups
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» SOS pour les chiens Corse - beaucoup de chiots....
» SOS 125 à 130 petits chiens entassés dans une maison(08)
» Pourquoi les chiens mordent ?
» SOS REFUGE PLEIN BETHUNE (62) + 20 CHIENS RETIRES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight, le RPG :: Exterieur de l'académie :: Grand Jardin-
Sauter vers: