Vampire Knight, le RPG

Venez incarner un élève de la Day Class, humain, distrait mais futé, ou un élève de la Night Class, dont le secret reste toujours entier...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chambre de Yûki et Uriko

Aller en bas 
AuteurMessage
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Chambre de Yûki et Uriko   Lun 20 Juil - 19:53

(A créer par le ou les personnages)

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Uriko
Elève de la Day Class
Elève de la Day Class
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 26
Emploi/loisirs : étudiente
Date d'inscription : 22/07/2009

MessageSujet: La demande de Yûki   Jeu 30 Juil - 0:40

___________________________________________
Cela faisait maintenant un moment qu’Uriko s’était installée dans sa nouvelle chambre.
Sa colocataire se prénommait Yûki : elle était l’un des chargés de discipline de l’académie. Cette jeune fille brune aux yeux noisettes lui apparut gentille et amicale dès son arrivée : elle l’avait accueillit les bras ouvert. Au début, la jeune gothique n’osait pas trop lui parler de peur de la déranger ou autre. Elle préférait l’observer dans ses diverses tâches… Au fur et à mesure des jours, elles se parlaient de plus en plus, jusqu’à partager des petits secrets…
Uriko était vraiment ravie d’avoir une amie telle que Yûki. Elle lui avait promis qu’elle serait toujours à son écoute et prête à l’aider dans n’importe quelle circonstance. De plus, Yûki pouvait lui faire confiance car jamais elle ne la trahirait.

Apparemment, la jeune chargée de discipline la crut puisqu’un jour, alors qu’Uriko lisait sur son lit, elle entra dans la chambre plus calmement que d’habitude. Elle semblait pensive… La petite blonde savait que quelque chose préoccupait son amie… Elle entama alors une conversation :

« _ Yûki ? Ca ne va pas ? »

La concernée resta silencieuse.
Après quelques instants de réflexion, elle se tourna vers son interlocutrice, et la fixa avec un regard des plus sérieux...
La petite Uriko ferma doucement son recueil concernant les légendes sur les vampires, elle le déposa sur la petite table de nuit et intima à sa colocataire de s’assoir près d’elle en tapotant sur son lit… La brune s’exécuta sans un mot.
C’est alors que la gothique lui pris les mains, plongea son regard dans le sien, et prononça d’une voix sereine :

« _ Je t’écoute… »

________________________________________________________


Dernière édition par Uriko le Jeu 30 Juil - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Chambre de Yûki et Uriko   Jeu 30 Juil - 16:12

Yûki était en train de faire une ronde dans le jardin de l'académie, quand elle eut soudain une affreuse vision.
Ce n'était pas la première fois mais cette fois elle en eut presque la nausée, ça semblait tellement vrai, trop vrai, c'était affreux de voir ça. Partout où elle regardait ce n'était que du rouge, pas un rouge vif, non, du rouge sombre, en fait ce qu'elle voyait c'était du sang. Mais elle en faisait pas que de le voir. Alors qu'elle s'appuyait sur un arbre pour ne pas perdre l'équilibre Yûki dut étouffer un cri et fit quelques pas en arrière. La jeune chargée de discipline regarda sa main, celle qui avait touché l'arbre. Elle était tâchée de sang. La jeune fille ne comprenait rien à ce qui était en train de lui arriver, à chaque fois qu'elle avait ce genre de visions c'était quant elle essayait de se rappeler son passé, celui d'avant cette nuit où Kaname l'avait trouvé au milieu de se champ de neige.
Il n'était pas rare que la jeune fille se demande si ces visions n'était pas du à sa mémoire, un genre de blocage, quelque chose, ou quelqu'un avait peut-être mit ça en place pour qu'elle ne puisse pas se rappeler son passé, mais qui? Ses parents qui l'avaient abandonné? Kaname? Non, ce ne pouvait pas être lui, elle ne voulait pas que ce soit lui.

Yûki le coeur battant courut jusqu'à sa chambre, une fois qu'elle fut devant la porte les traces de sang avaient disparut, plus rien, ni sur le décor, ni sur sa main alors qu'elle ne l'avait pas touché, comme si tout cela n'était qu'un rêve. Yûki reprit sa respiration et entra le plus calmement possible dans sa chambre qu'elle partageait avec une autres élève qui était devenue sont amie au fil des jour, elle s'appeler Uriko. Sa colocataire lui demanda si ça allait, à voir la tête de la chargée de discipline, non, elle était blanche comme un linge.

_Pas vraiment...

Yûki ne savait trop ce qu'elle pouvait dire à Uriko, certes elles étaient amies, elles en étaient même venue à se raconter des secrets, mais si Yûki lui disait qu'elle voyait du sang partout et qu'elle toucher même parfois ces visions, Uriko risquait de la prendre pour une folle.

Mais apparemment Uriko était prête à écouter ses problèmes, elle avait fermé le livre qu'elle était en train de lire. Machinalement Yûki lu le titre dans sa tête, un livre sur les vampires? Son amies était-elle fans de vampires? Voilà qui serait bien ironique alors qu'elle en croisait tous les soir à l'heure de changement de classe, sans le savoir.
Finalement Yûki se décida de lui dire la vérité, du moins d'essayer elle n'allait pas tout lui sortir en bloque mais petit à petit, enfin si elle y arrivait.

_Est-ce que tu crois aux visions et à ce genre de choses?

hj: Par contre évites de faire parler mon personnage s'il-te-plaît.

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Uriko
Elève de la Day Class
Elève de la Day Class
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 26
Emploi/loisirs : étudiente
Date d'inscription : 22/07/2009

MessageSujet: Re: Chambre de Yûki et Uriko   Jeu 30 Juil - 17:10

______________________

La question de Yûki laissa Uriko sans voix. A vrai dire, elle ne s’était jamais vraiment posé la question sur ces évènements assez extraordinaires… Mais après tout, elle croyait aux vampires, alors pourquoi ne pourrait-elle pas croire dans les visions et flash-back instantanés ?
Son silence rendit la jeune brune nerveuse, elle le sentait aux tremblements de ses mains. Mais qu’est ce qu’elle attendait pour répondre à sa camarade !? Elle reprit ses esprits et répondit à sa chère amie :

« _ Tu sais, jusqu’à ce que tu me le demandes, je ne m’étais jamais interrogée à propos de ce sujet… Mais plus j’y pense, et plus je me dis que j’y crois. Cela me semble tout à fait possible que de tels évènements puissent arriver à quelqu’un, surtout en période de stress ou de tension… Pourquoi me poses-tu cette question ? Y aurait-il quelqu’un dans ton entourage qui aurait eu des visions ? »

Yûki écouta la réponse de son amie sans la couper à aucun moment. Ses tremblements avaient cessés, ce qui rassura Uriko. Celle-ci voyait bien que la chargée de discipline semblait hésiter à continuer la conversation : elle n’était pas totalement à l’aise.
La petite gothique eu une idée pour détendre sa colocataire : elle lui dit de fermer les yeux et de respirer tout doucement et surtout de ne pas bouger. La blonde se leva et se dirigea vers son armoire qu’elle ouvrit pour en extraire un petit tube contenant un liquide violet pale. Elle retourna auprès de son amie, s’assit sur le lit et ouvrit délicatement la petite fiole. Il s’en échappa une douce odeur de lavande… Plaçant le contenant près du nez de Yûki et lui donna quelques conseils pour se relaxer :

« _ Ne t’en fait pas… Je vais t’aider à te détendre… Continue de respirer comme tu le fais, laisse toi emporter par l’odeur délicate qui s’échappe du tube… Yûki, tu n’as pas à avoir peur, je peux tout entendre… Si quelque chose te pèse sur le cœur, le mieux c’est d’en parler. Il faut extérioriser la mal qui te ronge… Je sais trop bien ce que sait que de tout garder trop longtemps…
Tu peux ouvrir les yeux maintenant… »


Une fois chose faite, la chargée de discipline paraissait beaucoup plus confiante et apaisée.
Un léger sourire s’esquissa sur le visage d’Uriko. Elle était ravie que sa méthode de relaxation fonctionne sur son amie. Elle reboucha la fiole et la déposa sur sa table de nuit, près de son recueil, puis reprit les mains de Yûki entre les siennes. Elle plongea un regard encourageant dans les yeux de la brune et attendit qu’elle se confie…


_____________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Chambre de Yûki et Uriko   Mar 4 Aoû - 15:27

Yûki se demandait toujours jusqu'où elle pouvait aller dans ses confidences. Uriko était devenu en quelques sorte sa meilleure amie, mais elle ne pouvait pas non plus tout lui dire. Par exemple quelque chose de très simple, elle ne pouvait pas dire à Uriko que les élèves de la Night Class étaient des vampires pourtant elle savait très bien que Uriko n'allait pas leur sauter dessus, mais c'était une question de sécurité.
Quant à ses visions, elle ne pouvait pas tout dire à Uriko sans parler de son passé et de son liens avec Kaname. Quoi que ce n'était un secret pour personne que Yûki et Kaname étaient proche l'un de l'autre, beaucoup de fille haïssaient Yûki pour ça d'ailleurs.

_Non, c'est pas pour quelqu'un que je connais c'est... En fait c'est pour moi que je te demande ça! J'ai... J'ai l'impression que je suis en train de devenir folle!... Plus ça va plus de voix des choses qui n'existe pas, et ça me fait peur, je fais des cauchemars la nuit, et maintenant voilà qu'il m'arrive dans faire le jour alors que je suis parfaitement réveillée! je sais plus où j'en suis, et je n'arrive même pas à savoir qu'est-ce qui est réel dans tout ça!

Une partie de la vérité avait était dite, mais cela semblait encore plus absurde à Yûki maintenant qu'elle se l'entendait dire. Uriko allait vraiment la prendre pour une folle. Son coeur battait à tout rompre dans sa poitrine et Yûki ne savait pas quoi faire pour le calmer.
Finalement elle n'eut rien à faire elle-même. Uriko lui dit de fermer les yeux, Yûki obéit, après tout qu'est-ce qu'elle avait à faire, et puis au moins les yeux fermé elle ne risquait pas d'avoir une nouvelle hallucination. Petit à petit le coeur de la jeune fille se calma, elle sentait une douce odeur remplir la pièce, de la lavande, c'était agréable, et en plus elle respirait mieux en même temps. Yûki ouvrit la yeux Uriko tenait à la mains une fiole avec un liquide violet à l'intérieur se devait être se qui donnait cette odeur de lavande. C'était ou de l'essence de lavande ou de l'huile essentielle de lavande, en tout cas quoi que ce soit ça l'avait calmé.

_Je sais pas si je te l'ai déjà dit mais, je n'ai jamais connue mais parents! Le directeur de l'académie m'a adopté quand j'avais 5 ans! La première chose de mon passé que le me souviens c'est une immense champ avec de la neige de par tout, j'étais toute seule et j'avais peur, en plus il faisait nuit. C'est Kaname-sempaï qui m'a trouvé, et qui m'a accompagné jusque chez le directeur
Parfois j'essaye de me souvenirs de chose qui se sont passé avant et c'est là le plus souvent que je vois toutes ses choses horribles!


Voilà Yûki avait tout dit à Uriko, enfin presque tout, elle ne lui avait pas dis qu'un vampire avait voulut l'attaquer et que Kaname l'avait sauvé mais le reste était vrai.
Maintenant est-ce que Uriko allait la croire, cela resté à voir, mais bon Uriko croyait à pas mal de chose donc peut-être qu'il était possible qu'elle croit aussi ce que Yûki venait de lui dire.

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Uriko
Elève de la Day Class
Elève de la Day Class
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 26
Emploi/loisirs : étudiente
Date d'inscription : 22/07/2009

MessageSujet: Re: Chambre de Yûki et Uriko   Dim 16 Aoû - 20:07

____________

Uriko écouta attentivement les paroles de son amie. Donc, c’est elle qui avaient des visions… Ce ne devait pas être facile à vivre, surtout pour Yûki qui ait déjà pas mal de responsabilité et de choses à gérer : être chargée de discipline en plus d’être une élève était un lourd fardeau. De plus, le fait qu’elle n’ait plus ses parents pour l’épauler devait la blesser profondément. Voilà maintenant que s’ajoute des visions dont elle pourrait bien se passer… La gothique désirait au plus profond d’elle de soulager sa meilleure amie par n’importe quel moyen car elle la croyait, après tout, pourquoi lui mentirait-elle ? Elle allait donc essayer de comprendre d’où venaient tous ces évènements paranormaux qui ont surgis si soudainement dans la vie de Yûki.

« _ Dis moi, est ce que quelque chose à changer ces derniers temps ? Je veux dire, s’est-il passé quelque chose qui t’ai marqué en particulier ? La perte d’un être cher ? Une nouvelle inattendue ? »

Un silence s’installa. Yûki semblait réfléchir… Uriko faisait de même. Elle se leva du lit et commença à faire les 100 pas dans la chambre. Elle se repassait en boucle ce que lui avait dit la petite brune et pesait le moindre mot. Tout d’abord, à chaque fois que la jeune chargée de discipline tentait de raviver des souvenirs datant d’avant cette fameuse nuit enneigée, les visions sont douloureuses et la prennent par surprise… Une conclusion lui vint alors.

« _ Yûki… J’ai l’impression que quelqu’un t’empêche de connaitre ton passé… Ta mémoire semble scellée… A mon avis, il doit y avoir un lien avec Kaname… Peut être est-il au courant de quelque chose te concernant… Je sais que cette supposition ne te plait guère. Kaname est très précieux à tes yeux, mais je pense qu’il a un rôle dans cette histoire… Il cherche sûrement à te protéger… Deux solutions se posent : soit tu essayes de lui parler de cette nuit et de te dire tous ce qui s’est vraiment passé, ou alors, il faut aller aux archives et trouver un dossier sur cette fameuse nuit… Une enfant perdue en plein champ de neige, ce n’est pas quelque chose de commun. Et si tes parents se sont fait assassiner, c’est forcément répertorié quelque part... »

Les yeux d’Uriko se plantèrent dans ceux de Yûki… Elle semblait perdue… La blonde s’approcha d’elle, et la pris dans ses bras, elle lui caressait le dos tout en lui murmurant des paroles rassurantes…


« _ Je te promet d’être là… Tu peux compter sur moi… Yûki, jusqu’à présent je ne me sentais pas à ma place où que ce soit… Depuis que je te connais, je retrouve le gout de vivre… Tu es comme une sœur pour moi qui me redonne le sourire… Te voir déchirée me brise, tu ne mérites pas tous ce mal, et je veux te libérer de ce poids… Ce combat, on le fera ensemble… Car, oui, retrouver son passé est un combat, et stopper ces visions en est un aussi… Je t’adore Yûki… »


Une larme roula sur la joue de la blonde… Elle n’avait pas l’habitude de dévoiler ses sentiments aussi librement…



_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yûki Kurosu
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
Chargée de discipline • Précieuse Rose de Kaname
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1029
Age : 32
Localisation : Académie Cross avec Zero ou Kaname
Emploi/loisirs : Chargée de discipline
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Chambre de Yûki et Uriko   Sam 5 Sep - 23:31

Yûki était surprise de voir de Uriko ne la prenait pas pour une folle. Certes elle avait pensé que son amie pourrait la comprendre sinon elle ne lui aurait pas dit qu'elle avait des visions, mes de là à ce qu'elle la croit sur parole... Yûki avait du mal à y croire, mais elle était soulagé. Uriko ne pouvait pas imaginer à quel point son soutient pouvait lui faire du bien. De plus le fait que Uriko la croit lui permettait de pouvoir parler à quelqu'un de ses visions, elle n'avait personne d'autre à qui en parler. Si elle en parlait au directeur il allait paniquer, Zero allait s'inquiéter tout comme Kaname, au moins Uriko essayait simplement de l'aider, rien d'autre. La jeune chargée de discipline se posait sérieusement des question sur la provenance de ses visions, elle ne savait trop comment gérer les choses. Elle avait remarqué une chose néanmoins, quant elle était auprès de Kaname elle avait moins tendance à avoir ce genre de visions, bien que récemment elle en est quand même eut une en la présence une sang-pur mais c'était plus rare. Elle se sentait nettement plus en sécurité avec Kaname.

_La perte d'un être cher? Non, je n'ai plus de famille, les seule qui compte pour moi, se sont Zero, Kaname, le directeur et puis toi! Alors, non je n'ai perdue personne! Et les nouvelles inattendues?... Je ne sais pas... La rencontre avec le jumeaux de Zero... Non, franchement je ne sais pas trop!...

Qu'est-ce que Yûki pouvait bien lui dire, évidemment qu'elle avait eut une découverte inattendue, elle avait appris que Zero était un vampire, ce n'était pas rien tout de même. La personne qu'elle considérait comme son frère, lui qui haïssait par dessus tout les vampires en était un lui même, ça pour sur que ça lui en avait fait un sacré choc. Peut-être que c'était la perte de sang qui lui provoqué ce genre de visions, c'est vrai après tout c'est tout à fait possible. Les visions avaient commençait à venir après que Zero se soit mit à boire régulièrement son sang, pourtant celle-ci ne viennent jamais à intervalles régulières, dont la jeune fille avait quand même des doute quant à cette hypothèse. Il devait y avoir autre chose.

_J'ai essayé d'en parler à Kaname-sempaï mais tu sais... Non, en fait tu ne sais pas... Comment t'expliquer... Kaname-sempaï... Quand je suis avec lui et bien, je n'arrive à rien, tout ce que je veux lui demander, lui dire, rien ne sort... Et quand je lui pose des questions il n'y répond pas vraiment, il détourne la conversation il élude... Je perds tous mes moyens devant lui... Concernant cette nuit enneigée, je ne sais pas grand chose, Kaname m'a seulement dit qu'il était là par hasard, et qu'après m'avoir trouvé il m'a conduit directement chez une personne qu'il connaissait bien, à savoir la directeur, je ne sait rien d'autre. J'étais complètement perdue, je ne savait plus rien, même pas parler, comme si j'étais muette, alors que j'avais à peu près cinq ans. Moi aussi je me suis dis que Kaname-sempaï devait savoir quelque chose, quelque chose qui ne me dis pas. Mais je n'arrive pas à savoir quoi. Par contre les archives, je ne suis jamais allé fouiller là-bas. Il faut une autorisation pour faire ça, non?

Yûki soupira, mais l'idée de Uriko n'était pas bête, elle n'avait qu'à demander à Zero si il ne pouvait pas avoir une autorisation pour elle, afin qu'elle puisse aller fouiller dans les archive de la guilde des Hunter, après tout elle avait bien été attaqué par un vampire cette nuit, là, elle trouverait peut-être des informations là-bas. En tous cas surement plus que dans les archives d'une mairie normale.

_C'est gentil à toi de me proposer tout aide Uriko, tu ne peux pas savoir combien ça me touche que tu me dise ça! Tu es vraiment une amie très précieuse pour moi, si un jour je peux faire quelque chose pour toi en retour... Tu sais, il y a peu de personne que je considère comme m'a famille, mais je peux dire que toi, Zero et le directeur vous êtes un peu ma famille. Kaname-sempaï, lui c'est un peu différent, mais ça tu dois déjà t'en douter! Je te remercie vraiment de tout ce que tu fait pour moi, et puis surtout de me croire sans poser de questions!

Yûki prit Uriko dans ses bras, ça faisait longtemps qu'elle ne c'était pas laissait aller, avec son travail de chargée de discipline elle devait se montrer bien plus forte qu'elle ne l'était parfois et ce n'était pas tous les jours facile surtout avec ses nouvelles visions.

_________________
Une partie de moi-même a changée.
Pourtant, il y a quelque chose qui n'a jamais changé.
Je n'ai jamais pû faire taire mon amour pour Kaname-sama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-knight.bbgraph.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de Yûki et Uriko   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Yûki et Uriko
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight, le RPG :: Pavillon de la Day Class :: Dortoirs :: Chambres des Filles-
Sauter vers: